vendredi 15 août 2014

My Senior Year - Sylvine Hugé

Lu en : V.F. (éditions Chemin Vert)

Résumé : Salut, c'est Manu. Je ne peux pas vous répondre pour le moment, laissez un message et je vousrappellerai."Comment se reconstruire lorsqu'à l'âge de l'insouciance, du sentiment d'immortalité, la mort frappe l'un de vos proches ? Qui plus est, votre petit ami ? Que se passe-t-il lorsqu'un simple séjour linguistique se transforme finalement en voyage initiatique ?
Lorsqu'Eloïse perd son petit ami à 16 ans, sa vie s'effondre. Mais grâce à l'amour de sa famille elle surmonte peu à peu son chagrin.
Un an plus tard, son bac en poche, elle concrétise son rêve : étudier dans un lycée américain. En partant, elle espère découvrir une autre culture et rencontrer d'autres personnes, mais aussi retrouver l'insouciance d'avant le drame, voler de ses propres ailes et se tourner vers le futur.
Mais est-elle prête à aimer de nouveau ? Et trouvera-t-elle ce qu'elle est venue chercher ?


Je remercie Chemin Vert éditions ainsi que Madame Burgos pour ce partenariat

French Touch : an entertaining read for a transition between two large books. A story well done, nice characters and good writing


Chronique : My Senior Year représente le livre parfait pour se détendre, se distraire sans prise de tête suite à une lecture ardue ou longue. Une histoire solide, une prose agréable, des personnages bien campés et une romance sous-jacente font un mélange efficace et sympathique.

Ce que j’ai aimé dans cette lecture c’est l’héroïne, Eloïse qui a vécu un énorme choc émotionnel et qui apprend à se reconstruire, à aller de l’avant. C’est un personnage courageux, opiniâtre et qui sait apprendre de ses erreurs. De surcroit elle est entourée de protagonistes sympathiques qui l’aident à avancer, à mûrir aussi. Mon personnage préféré restera Matt, celui qui restera jusqu’à l’épilogue tel qu’il est : un pilier pour les personnes qu’il aime. C’est un jeune homme réconfortant et sincère, celui qu’attendait Eloïse.

Autre point positif de cette histoire : la vie américaine. On ressent vraiment l’expérience du personnage central, celui du dépaysement, de la découverte d’une autre culture. On a envie de partir à notre tour vers l’inconnu et la fin permet justement de mettre en exergue cette question de l’héritage et de l’ouverture d’esprit.

Après j’ai trouvé le canevas assez classique et prévisible, ce qui n’est pas négatif en soi puisque cela permet de se rassurer tout le long de la lecture, de prendre plaisir suite à un début des plus tragiques. C’est un roman fait pour l’été : une belle romance, une jeune femme qui partage ses sentiments.

Il y a deux sortes de « j’ai bien aimé » sur ce blog : un j’ai bien aimé, je sais que l’auteur peut mieux faire, il peut dépasser ce stade, et un j’ai bien aimé, ce livre a rempli son office de lecture distrayante. Aussitôt lu, aussitôt une autre lecture, fraiche et rapide, ce roman est plaisant, sans prétention et permet une bonne transition entre deux gros pavés sur la plage !


6 commentaires:

  1. Ce livre a l'air bien pour se détendre, j'aime bien lire ce genre de roman pour l'été :)

    RépondreSupprimer
  2. Pas trop mon genre de lecture mais pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi pas ce genre de livre, pour ne pas se prendre la tête pendant les vacances ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je passe mon tour pour ce livre, ça m'a l'air sympa mais il y a tellement d'autres livres qui me font plus envie :)

    RépondreSupprimer
  5. Oh ce livre à l'air bien pour se détendre ! :) Très jolie chronique !

    RépondreSupprimer
  6. Ce livre a l'air bien sympathique :)

    RépondreSupprimer