vendredi 24 juillet 2015

Seuls les vautours - Nicolas Zeimet



Lu en : V.F. (10/18)
Résumé : Un petit village de l’Utah en 1985.

Une fillette de cinq ans disparaît. Du shérif aux dames de la paroisse, tout le village se mobilise, et ce malgré leur passé.
En suivant les histoires des habitants de cette bourgade, l’enquête progresse et les événements ne tardent pas à faire ressurgir un passé que tous auraient bien voulu oublier.


Je remercie les éditions 10/18 ainsi que Madame Pascaud pour cette excellente lecture !







French Touch : A fascinating survey, very interesting protagonists: I adored this novel!




Chronique : Voilà une excellente surprise, un jeune auteur français qui se révèle être un grand écrivain au travers de cet écrit rendant hommage à la littérature américaine : Seuls les vautours !

Je ne m'attendais absolument pas à autant aimer ce livre. A mes yeux, seuls les américains peuvent écrire un roman aussi fascinant, connaitre aussi bien leur pays et l'atmosphère qui doit se dégager de leurs livres. C'est en écrivant cette chronique que j'ai alors découvert que Nicolas Zeimet n'était pas un auteur américain mais bien un français ! C'était la belle et grosse claque : bravo vous m'avez bluffé ! 

Voici un roman noir où l'ambiance américaine nimbe le tout d'une intrigue fascinante. J'aime les enquêtes dans les petites villes américaines, ces villes qui sont le véritable cœur de l'Amérique. En effet, si la disparition est le déclencheur de tout le récit, le roman n'est pas essentiellement concentré sur le mystère qui entoure cette disparition mais bien sur les événements subséquents, sur les conséquences de ladite disparition. Ainsi dans un lieu où tout le monde se connait commence à apparaitre les véritables natures, rancœurs et sentiments de chacun.

L'auteur réussit parfaitement son scénario : le lecteur est plongé corps et âme dans cette histoire où les récits fantastiques des enfants font face à notre besoin de rationalité et de réalisme. Les différents portraits des citoyens, des protagonistes sont très intéressants car Nicolas Zeimet ne cherche pas la facilité : chaque personne a quelque chose à se reprocher, chacun a ses défauts comme ses qualités.

En définitive, j'ai vraiment adoré et dévoré ce livre et je peux vous dire que je vais me précipiter sur ses autres romans ! 


21 commentaires:

  1. Je ne sais plus où je l'ai noté, l'histoire m'attirait mais je n'avais pas lu d'article dessus. Tu donnes envie. En tout cas ça l'air bon!

    RépondreSupprimer
  2. Encore un roman intrigant et un auteur à découvrir. Merci Léa :)
    c'era una volta

    RépondreSupprimer
  3. oh la la !! tu me doute bien que celui la va immédiatement rejoindre mes étagères ! hâte de le lire

    RépondreSupprimer
  4. Et hop, directement dans ma wish list!

    RépondreSupprimer
  5. Une lecture que j'avais apprécié, également.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas du tout mais un auteur français qui écrit dans une ambiance américaine, ça donne envie!!

    RépondreSupprimer
  7. hop wish list, merci pour la découverte, j'ai vraiment hâte de le découvrir

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup les ambiances que l'on peut retrouver dans les romans décrivant les petites villes américaines... Tout le monde se connaît, on imagine la boule de feuillage qui roule sur la route poussiéreuse, les diners avec leurs serveuses en blouse et petit tablier servant le café, souvent infâme aux clients rarement souriants, les vieilles bagnoles ou pick-up et les mecs brut de brut.... Le classique des classiques !

    RépondreSupprimer
  9. Moi auszsi j'aime beaucoup les enquêtes dont le cadre se situe dans une petite ville américaine. Je note donc ce titre.

    RépondreSupprimer
  10. cet auteur est prévu dans mon programme: une wish qui n'en finit de s'agrandir!!!!!;)
    Ce n'est pas la première fois que je vois une bonne critique sur ce livre!!!!!Faut vraiment que je m'y mettes!!!!!;)

    RépondreSupprimer
  11. Voilà qui donne envie! Merci pour cette chronique.

    RépondreSupprimer
  12. +1 Dans ma wish-list, c'est ce qui s'appelle une tentation incontournable, merci :)

    RépondreSupprimer
  13. Il est dans ma PAL depuis la semaine dernière! Tu donnes très envie de le lire...

    RépondreSupprimer