mardi 4 août 2015

A Summer with Gallmeister [Lectures Estivales]


A Summer With Gallmeister


Peut-être le savez-vous (à force de l'écrire plusieurs fois par mois sur le blog) mais je suis une fan, une amoureuse, une adepte des éditions Gallmeister... Mon rêve étant d'avoir une bibliothèque avec tous les romans de cette maison

[Je croise d'ailleurs les doigts pour : 1. en recevoir à mon anniversaire qui est le 19 août (si ma famille lit cet article : prenez note ! :D) 2. réussir ce rêve avant mes trente ans.]

Durant ce mois de juillet afin de fêter les vacances et ma licence de droit avec mention (youhou \o/) 10 romans Gallmeister de la collection Totem (poche) ont rejoint ma bibliothèque et je vous fais ici un petit résumé de mes avis sur chacun, ainsi que mes prochaines lectures/PAL dans cette maison et ma wish list urgente dans cette dernière !

Petit conseil estival : si vous devez absolument lire un Gallmeister cet été Lucy in the sky vous attend dans n'importe quelle (bonne) librairie : la couverture est pleine de soleil, ce roman est incroyablement touchant... Que dire ? C'est vraiment un roman parfait pour l'été ! (Rajoutez aussi 2/3 Edward Abbey  on ne sait jamais : vous risquez de dévorer Lucy in the sky en une journée sur la plage ! :D)









Lectures estivales chez Gallmeister !
 
David Vann : la grande découverte de cet été !




Cet été j'ai ainsi lu trois romans de cet auteur : Sukkwan Island, Désolations et Dernier jour sur terre. Que dire ? J'ai eu une belle claque à chacune de mes lectures, je pensais après Sukkwan Island être prête à n'importe quoi et bien c'est tout le contraire : j'ai toujours été surprise ! L'auteur réussit à nous plonger à la fois dans un paysage américain superbement décrit mais aussi dans une angoisse insondable : nous sentons le drame arriver.







Sukkwan Island et Désolations sont ainsi dans la même veine : David Vann met en exergue un environnement difficile, froid où la solitude est la plus sûre des compagnes. Les relations entre les protagonistes sont à l'image de cet État -Alaska- : vous découvrirez leurs pensées les plus noires, vous les aimerez et les détesterez car après tout ils portent en eux la folie humaine et la violence animale qu'il y a en chacun de nous.







Dernier jour sur terre est différent : c'est une mise en parallèle entre l'auteur et un jeune homme ayant massacré plusieurs personnes. L'auteur donne la parole à ces personnes qui commettent des actes aussi barbares et sombres... Même si j'ai préféré les deux autres précités, j'ai trouvé celui-ci très intéressant car l'écrivain allait au-delà de ses limites et se livrait réellement au lecteur.

Vous l'aurez compris : David Vann est un auteur incontournable pour tous les amoureux de la littérature américaine  !





Tom Robbins : de l'originalité pour cet été !

Voilà un auteur dont j'avais un peu peur de découvrir la plume. D'une part parce qu'il semblait être d'une originalité folle mais aussi parce que  l'ambiance apparaissait comme plus pop que pour des romans de nature writing. Et pourtant... j'en ai dévoré 3 ! 
J'ai vraiment beaucoup aimé cette façon de transmettre des messages à ces lecteurs tout en nous contant une histoire rocambolesque ! J'ai une préférence pour son tout premier mais les autres romans plairont à tous les amoureux de cet auteur ou des histoires hors du commun.

C'est parti pour une rétrospective !


Comme la grenouille sur son  nénuphar, Un parfum de Jitterbug et le grand classique Même les cow-girls ont du vague à l'âme m'ont accompagnée et faite rire. En effet Tom Robbins arrive à dépeindre la société américaine contemporaine au travers d'histoires invraisemblables, burlesques : cela ressemble presque à des contes pour adultes ! Tout est fait pour passer un bon moment de lecture : ce sont des lectures originales !

Je voudrais saluer par la même occasion les couvertures qui retranscrivent vraiment l'ambiance des romans !



 

Les personnages sont ainsi attachants car ils sont différents de leurs congénères, ils sont uniques en leur genre ! Mais la vraie "patte" de Tom Robbins c'est sa capacité à décrire les cinq sens : l'odeur, le toucher, le goût, la vue et l'ouïe du lecteur seront décuplés pour une expérience des plus sophistiquées !

A présent il ne me reste plus qu'à voir le film adapté de Même les cow-girls ont du vague à l'âme !






Carlson, O'Brien  et McMurtry : les classiques !

Voici trois romans salués par la critique (et aussi par moi-même au passage !).

Ron Carlson signe avec Le Signal un livre très fort en émotions : vous allez ainsi vous plonger dans un environnement merveilleusement bien mis en scène : celui des montagnes du Wyoming mais vous allez par ailleurs suivre une sorte de polar, thriller amoureux où l'angoisse monte progressivement jusqu'au grand final ! C'est donc une lecture vive, rapide, passionnante qui ne m'a donnée qu'une seule envie : me précipiter sur l'autre roman traduit de cet auteur (qui m'attend dans ma PAL)!




Tim O'Brien est l'auteur renommé d'A propos de courage (livre recommandé par bon nombre de grands romanciers américains).  C'est avec son tout dernier roman paru chez Totem - Au lac des bois - que j'ai voulu faire sa connaissance et c'est avec grand plaisir que je vous annonce un roman incontournable ! Les chapitres sont rythmés de manières identique : ce qui s'est passé de façon interne, des éléments de l'enquête, le passé du protagoniste central, le suivi de l'enquête et une hypothèse sur ce qui s'est déroulé. C'est ainsi que l'auteur nous amène à nous questionner, à tourner les pages à la vitesse de la lumière car même s'il annonce dès le départ qu'il ne connait pas lui-même la solution on se dit qu'il va tout de même nous le dire... C'est ainsi un portrait de l'Amérique : la politique, la guerre et l'amour avec un toile de fond un mystère sur une disparition inexplicable. Un régal ! 


Larry McMurtry est un auteur dont je vous ai déjà parlé avec Lonesome Dove mais aussi Duane est dépressif/Duane est amoureux. La Dernière séance représente ainsi ce qui s'est passé avant les derniers Duane publiés (en effet j'ai décidé de lire en mode Star Wars : la fin avant le début...) et je dois avouer cette partie de la vie de Duane : l'adolescence, l'arrivée dans l'âge adulte. Si Larry McMurtry a su démontrer qu'il pouvait autant écrire avec humour qu'avec sérieux, La Dernière séance est un doux mix des deux : chaque protagoniste regorge de moments amusants mais aussi de moments tristes. Chaque page est une ode à une période unique et difficile de la vie et d'autant plus lorsque l'on vit dans un coin reculé et désert des États-Unis. J'aime sincèrement cet auteur qui met en lumière le fait qu'il est aussi dur de faire rire que de faire pleurer, que la grande littérature ne se résume pas au drame... Car en effet la vie n'est-elle pas aussi une part de joie et de sourire ?



La Surprise féminine de l'été : Jours Tranquilles, Brèves Rencontres !

Ce livre me rendait curieuse car c'est un des premiers à ne pas faire l'unanimité des critiques. Et après l'avoir lu je pense savoir pourquoi. Ce roman est celui d'une femme qui s'adresse de façon très personnelle au lecteur. Elle se livre entièrement à nous : ses pensées, ses envies, ses actions. Elle attend d'une certaine manière la même honnêteté de notre part. 

Je n'ai rien vu de choquant dans ce livre, contrairement à ce que j'ai pu entendre, il n'y a aucune scène érotique : au contraire, j'ai trouvé l'auteure très pudique sur ce sujet, c'est une femme qui n'a pas besoin de mettre en avant ses conquêtes comme le ferait un homme. Ce livre raconte des rencontres, des paysages, des idées, des idéaux. J'ai particulièrement aimé cette confiance qui transparait de la part d'Eve Babitz : un passage m'a même amené à vraiment prendre conscience de la notion de beauté. Ce roman fait du bien pour toutes les femmes qui ont besoin de retrouver une confiance en soi et leur part de féminité.

Autrement dit, je pense que ce livre est très féministe : l'aspect "chic" est vraiment tempéré car même si on sent que l'auteure vit dans un monde privilégié, ce n'est pas cela qui est mis en exergue mais bien les rencontres, sa relation avec les hommes et comment cela met en lumière sa relation avec elle-même.

Vous l'aurez compris : je fais à présent partie de la team Babitz ! 


Mes futures lectures (PAL Gallmeister) :

Ce sont les livres présents (ou qui vont bientôt arriver) dans ma bibliothèque et que je vais lire prochainement

Cliquez sur les titres pour voir la fiche complète du livre !

- L'Oiseau du Bon Dieu : LE roman de la rentrée littéraire Gallmeister qui est déjà sur la liste du Prix Roman Fnac, j'ai hâte de le recevoir, dévorer et de vous en donner un avis ! 

- La Colline des potences : Même si je ne suis pas une grande fan de recueils de nouvelles il me fallait absolument lire celui-ci et j'espère qu'il saura me séduire !

- Pike : ce roman a amené la création de la collection Neonoir et je ne pouvais que l'ajouter immédiatement à ma bibliothèque !

- A propos de courage : le grand classique de Tim O'Brien a été cité tellement de fois dans les lectures préférées d'auteurs que j'admire, il faut donc que je le lise !

- Premier sang : j'ai adoré le film Rambo il faut donc lire et découvrir d'où vient la légende !

- Cinq ciels : ayant adoré et dévoré Le Signal, il me fallait l'autre roman de cet auteur !

- Animaux solitaires : un peu de noirceur, de meurtre pour partir sur les routes d'un tueur sanguinaire !

- Compagnie K : il est présent dans ma PAL depuis quelques temps et je sais qu'il s'agit d'un incontournable de la maison !


Ma wish list "urgente" Gallmeister :

Ce sont les livres que j'aimerais bientôt voir rejoindre ma bibliothèque Gallmeister !






Vous l'aurez donc compris entre les éditions Gallmeister et moi : c'est une grande histoire d'amour livresque ! Je tiens donc encore une fois à remercier toute l'équipe de cette maison pour nous permettre à nous -lecteurs francophones- de découvrir cette littérature incroyable et magistrale ! 


30 commentaires:

  1. Tu nous tentes! Je n'ai rien lu de cette maison d'édition mais je note Lucy in the sky :)

    RépondreSupprimer
  2. Toutes ces lectures ! Je vais me prendre Lucy in the sky car ma fille pourra aussi le lire je pense vu le synopsis ainsi qu'un David Vann :-)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne prends pas le temps de lire les livres de cette maison d'édition, pourtant ils sont très tentant. C'est toujours un plaisir d'en découvrir plus sur toi :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai Sukkwan Island dans ma pal, mais je sais pas il me fait un peu peur. Mais tu as l'air d'avoir bien aimé donc je vais surement me laisser tenter tient.

    RépondreSupprimer
  5. Une maison d'éditions pour laquelle j'achète les livres sans même lire les résumés tellement ils sont bons dans leur choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem pour moi. Tout ce que publie Gallmeister, j'achète les yeux fermés depuis 2 ans. Pour ce qui vient avant, j'achète à petite dose ou je trouve en librairies d'occasion. Longue vie à cette maison!

      Supprimer
  6. Pour une fois que j'ai lu un titre avant de le voir sur le site de Gallmeister (le James McBride)... Même si je les lis en anglais, je m'inspire beaucoup des titres parus et à paraître chez Gallmeister pour remplir ma LAL. Sinon, j'attends ton billet sur Six jours que j'ai beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
  7. Comme toi, j'adore cette maison !!

    RépondreSupprimer
  8. J'ai découvert cette maison récemment et j'adore !
    Après Tom Robbins et son Parfum de Jitterbug, j'ai avalé Lucy in the sky, qui est magnifique ! Je me suis donc acheté le Babitz, B comme bière de Tom Robbins et Comment tout à commencé de Pete Fromm ^^
    J'ai déjà envie d'en acheter plein d'autres !

    RépondreSupprimer
  9. J'ai découvert la maison d'édition car je suis passionnée par les Etats Unis :) Mon blog est nouvellement partenaire avec eux, de belles lectures s'annoncent!

    RépondreSupprimer
  10. Que du bon, que du bon ! je viens d'en prendre 4 a ma bibli, j'ai hate de la sortie de l'oiseau du bon dieu, et hâte de commencer les longmire et de decouvrir Larry McMurtry ! bref moi aussi je les veux tous !

    RépondreSupprimer
  11. Ahhh, oui c'est vrai qu'en venant régulièrement sur ton blog, j'ai constaté que tu avais un petit coup de coeur pour cette maison ! ;) J'espère qu'au moins un de leurs livres entrera dans ta PAL pour ton anniversaire ! ;) (19 Août ?! Je note !! 5 jours après, c'est le mien ;) )

    RépondreSupprimer
  12. Personnellement j'ai découvert cette maison d’édition grace à Pete Fromm "Indian creek" que j'adore, et depuis 2 ans je n’achète plus que des Gallmeister.La collection commence a être pas mal. Et les voyages aux etats unis permettent de vivre les livres.

    RépondreSupprimer
  13. Personnellement j'ai découvert cette maison d’édition grace à Pete Fromm "Indian creek" que j'adore, et depuis 2 ans je n’achète plus que des Gallmeister.La collection commence a être pas mal. Et les voyages aux etats unis permettent de vivre les livres.

    RépondreSupprimer
  14. On sent clairement ton affection pour cette maison ! Et ton article a totalement éveillé ma curiosité : un éditeur à découvrir !

    RépondreSupprimer
  15. Je suis comme toi, j'adore cette maison d'édition!!

    RépondreSupprimer
  16. Lu et approuvé de A à Z ! Bel article, je partage absolument tout ce qui est dit, et je crois que Gallmeister a un vrai fan club comme - à mon avis - peu d'éditeurs en ont. Il le mérite !

    RépondreSupprimer
  17. J'adore aussi et j'ai aussi lu pas mal des romans cités (et dans ta wishlist) tu peux foncer tranquille !

    RépondreSupprimer
  18. Génial *_* Encore de quoi remplir mon escarcelle (enfin plutôt mon semi-remorque) livresque ! Merci :)

    RépondreSupprimer
  19. Merci pour tous tes commentaires ! Comment vas-tu réussir à recevoir tous ces Gallmeister ?? J'ai lu Pike et j'ai La colline des Potences et d'autres (comme tu as vu), je voudrais pouvoir tous les avoir !!!!!!!!! En tout cas, de très bons moments en perspective !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que cela va me prendre quelques années, mais à la fin j'y arriverai à ma bibliothèque complète Gallmeister : on y croit ! :D
      Là j'ai profité de l'obtention de ma licence pour m'acheter des Gallmeister mais bientôt il y a aussi mon anniversaire alors croisons les doigts !! ^^

      Supprimer
  20. Un billet inspirant et très inspiré! J'ai découvert cette maison avec David Vann. Depuis, je ne cesse de faire d'excellentes découvertes.

    Si tu veux bien, je vais te piquer l'idée du billet «hommage» afin de propager la bonne nouvelle de ce côté-ci de l'océan. Au Québec, Gallmeister doit être davantage connu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une merveilleuse maison ! :)
      Tu peux reprendre mon idée avec plaisir (si tu peux juste citer mon blog qui est à l'origine de l'idée ?) !
      Je trouve cela même très chouette que tu aies aimé l'idée au point de faire de même ^^
      Tu habites au Québec ? Je rêve d'y aller !! ^^
      Vive les éditions Gallmeister !!

      Supprimer
    2. Super. Je citerai ton blog avec plaisir!
      Oui, j'habite au Québec, dans la ville de Québec. Mais j'ai habiter 20 ans à Montréal! Si tu passes sur le continent, ça me ferait très plaisir de te rencontrer!

      Supprimer
    3. Moi aussi ! :)
      J'espère faire un road trip aux USA et au Canada, mais pour le moment je suis étudiante donc je dois patienter un peu haha ^^
      En tout cas je suis très heureuse de rencontrer via la blogo d'autres passionnés des éditions Gallmeister et de la littérature américaine en général :)

      Supprimer
  21. merci merci pour cet article !! La littérature américaine me rebutait, à tort, mais je voulais en lire pour le boulot. On m'a conseille "sukkwan island" que j'ai adoré !! Ça m'a donné un autre regard et envie d'en découvrir d'autres de chez Gallmeister, ainsi, tes quelques avis me donnent des idées pour les prochains :D merciii

    RépondreSupprimer
  22. C'est grâce à toi que j'ai découvert cette maison d'éditions. Il faut d'ailleurs que je lise un roman de leur collection ! Je vais piocher dans tes critiques :D

    RépondreSupprimer
  23. Comme toi j'adore ce que fait Gallmeister et je regrette de ne pouvoir en faire entrer plus dans la PAL (être raisonnable, c'est pas drôle). Que ce soit dans tes lus ou dans ceux que tu vas lire ou dans ta wishlist, j'en ai plein dans ma wishlist à moi. ^^
    Et lire ton article me donne envie d'en rouvrir un là tout de suite (c'est vilain de tenter sur Lucy in the Sky, je ne l'ai pas mais chaque fois que je le vois j'ai envie de le lire, rhoooo). Je crois qu'à mon craquage de rentrée j'en mettrai un ou deux (à défaut de pouvoir suivre la rentrée littéraire... ^^)
    Une très bonne idée d'article en tout cas :)

    RépondreSupprimer
  24. Je viens juste de terminer le dernier Abbey hier soir... (la fin est superbe, j'en ai encore la gorge sèche). Je suis moi aussi tombée dans Gallmeister quand j'étais petite (et le suis toujours!) et je me rends compte que j'en ai lu une soixantaine!!! et pourtant, quand je regarde leur catalogue, j'ai des sueurs froides à l’idée de ne pas pouvoir tout lire. Que la force du nature writing soit avec toi :-)

    RépondreSupprimer