samedi 12 mars 2016

L'Homme posthume - Jake Hinkson



Lu en : V.F.
Traduction : Sophie Aslanides
Résumé : Les choses ont vraiment mal tourné quand Elliott s’est suicidé. Ou plutôt quand il a raté son suicide. Car après être resté mort pendant trois minutes, le voici ramené à la vie. Et il y a cette jeune infirmière un peu étrange qui prend soin de lui. Il n’a toujours rien à perdre alors pourquoi ne pas faire un bout de chemin avec elle. Mais une fille comme ça ne voyage jamais seule, alors Elliott devra composer avec des jumeaux débiles. Et Stan the Man.









French Touch : Even if the first part of this book is caricatural, I love so much the second part with Three. She is an amazing character and I really want to read a book about her !


Chronique : Je me suis précipitée en librairie pour la sortie du deuxième roman de Jake Hinkson dans la superbe collection Neo Noir des éditions Gallmeister, qu'en ai-je pensé ?

A mes yeux il y a deux parties dans ce livre. Une première partie un peu "simple" qui manque d'originalité et de profondeur  et une deuxième partie vraiment géniale. Et je fais partie des lecteurs qui sont capables d'oublier les points mitigés pour me concentrer essentiellement sur ce que j'ai adoré. Alors vous êtes prêt ? 

Passons de côté les personnages de Stan the Man qui est un méchant qui manque de charisme mais pas de cruauté, ou encore celui de Felicia qui était prometteur avant de tomber dans la caricature de femme perdue. Parlons plutôt des deux autres et excellents personnages et plus particulièrement d'un... Tout d'abord le personnage central Elliott : un jeune homme complètement déboussolé, prêt à mourir car il n'a plus aucune raison d'avancer. J'ai aimé sa volonté de ne pas juger autrui, de vouloir aider, d'aller au-delà de sa peur, c'est vers la deuxième partie du roman qui se révèle très intéressant.

En effet à part la question de savoir qui allait survivre à la fin de ce périple, je n'étais pas fascinée par le crime perpétré par la petite troupe. L'intérêt n'est pas là, il est de savoir ce qui a amené cet anti-héro à vouloir se suicider : c'est l'Homme posthume qui est mort trois minutes et revient à la vie mais que va t-il faire de cette deuxième chance ? A côté de lui arrive page 109 un petit bout de femme (d'adolescente plutôt) que je ne risque pas d'oublier...

Three à l'image de Wendy dans le roman Pike de Whitmer est vraiment le genre de personnages que j'ADORE dans les romans noirs américains. J'aurais aimé d'ailleurs qu'elle ait une place plus importante dans l'histoire ou alors je souhaite de tout mon cœur la revoir dans un autre roman de l'auteur. Dès que je rencontre un être littéraire comme Three je suis sous le charme et rien que pour cette adolescente ce roman noir mérite d'être lu ! 

En définitive, avec un personnage comme Three et une fin comme celle que nous réserve Jake Hinkson, je conseille ce livre pour les mordus du genre ! 



14 commentaires:

  1. Un de plus dans ma longue liste d'envie... Encore un grand merci Léa pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais beaucoup aimé son premier roman, il me faut celui-là !

    RépondreSupprimer
  3. Un roman qui a l'air pas mal du tout, j'aime bien ce genre d'histoire. ^^ Je note !

    RépondreSupprimer
  4. Ravie que ce livre t'ai plu ! Je ne connaissais pas du tout ce livre alors merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  5. Hello, je ne connaissais pas, mais une fois de plus, tu n'es qu'une vilaine tentatrice^^ Bisous et bon week-end :)

    RépondreSupprimer
  6. Un thème qui risque de me mettre relativement mal à l'aise, je préfère passer.

    RépondreSupprimer
  7. Il est dans ma wish-list et je n'attendrai pas papa Nowel pour me l'offrir ! ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Maiiis-euuuh, il ne faut PLUS que je vienne te voir décidément :P ! Je le rajoute à ma liste d'envie ;)

    RépondreSupprimer
  9. Jean (Jackisbackagain)13 mars 2016 à 12:19

    Pour ma part, mon avis est plus mitigé. Je n'ai pas été emporté ni par l'intrigue ni par les personnages qui sont très figés et peu crédibles. Le personnage de Three ne parvient pas à sauver l'ensemble très convenu et empesé. Ce livre me fait un peu l'effet d'un pétard mouillé. Je n'ai pas encore lu L'enfer de Church Street dont la quatrième de couverture m'apparaît séduisante même si je n'y attache qu'une importance relative.

    RépondreSupprimer
  10. Ce roman par contre me tente beaucoup! Il m'intrigue beaucoup...

    RépondreSupprimer
  11. Après avoir adoré L'enfer de Church Street, je ne peux que vouloir découvrir celui ci :)

    RépondreSupprimer
  12. Ah, je le note. Il a l'air très bien ! Merci pour la chronique.

    RépondreSupprimer