dimanche 20 novembre 2016

Je suis une fille de l'hiver - Laurie Halse Anderson


Lu en : V.F.
Traduction : Marie de Prémonville
Résumé : Lia et Cassie étaient meilleures amies depuis l’école primaire. Chacune a développé son propre trouble alimentaire qui ne les mène nulle part si ce n’est au désastre. Les « filles de l’hiver », prisonnières de glace dans des corps fragiles, et concurrentes dans la course mortelle à la minceur. Maintenant qu’elles ont 18 ans, elle se sont éloignées l’une de l’autre. Malgré ça, Cassie a appelé Lia 33 fois la nuit de sa mort. Celle-ci n’a jamais répondu. Lia se retrouve seule, hantée par le souvenir de son amie, ravagée par la culpabilité de n’avoir pas pu la sauver, obsédée par son besoin d’être mince, et son combat pour accepter son corps. Le tout se mêle dans un monologue intérieur presque poétique piégé dans une narration étonnamment vive et juste. Dans son roman le plus émouvant depuis Vous parler de ça,



Je remercie La Belle Colère pour cette lecture !


Chronique : La Belle Colère a le don de trouver des petites perles littéraires permettant de traiter des sujets en lien avec l'adolescence. Des romans forts et nécessaires, voici le petit dernier : Je suis une fille de l'hiver.

J'ai eu beaucoup de coups de cœur chez La Belle Colère, généralement parce que les sujets traités sont vraiment importants, parce qu'ils sont traités avec intelligence et aussi parce que je m'identifiais ou je ressentais une véritable empathie pour le personnage principal. Pour Je suis une fille de l'hiver, on retrouve l'auteure du magnifique roman Vous parler de ça, cette fois-ci Laurie Halse Anderson décide de parler de l'anorexie.

Le sujet en soi est extrêmement sérieux, d'autant plus dans un monde où il faut absolument être mince voire carrément maigre. La maladie ici traitée est l'anorexie mentale/adolescente et c'est d'autant plus fort parce que c'est dans la tête de l'héroïne que tout se joue : une volonté de maigrir, de ne pas manger qui amène des mensonges et une perte des repères. Je n'ai pas vraiment réussi à m'identifier à Lia car son comportement est vraiment malsain mais j'ai ressenti une vraie empathie pour son combat. N'ayant jamais eu affaire à ce genre de problème (moi-même ou via un proche) j'y suis peut-être moins sensible. Cela ne m'empêche pas d'avoir conscience du problème même si je n'ai pas ressenti autant d'émotions que pour d'autres romans de la collection.

Je pense que ce livre est important, j'espère sincèrement que toutes les personnes qui souffrent de ce trouble alimentaire, que toutes les personnes qui connaissent quelqu'un qui en souffre, liront ce livre. Il permet de comprendre, d'appréhender l'autre; il permet d'avancer et peut-être même de guérir. 

Je salue sincèrement le travail de La Belle Colère et les remercie pour leur investissement parce que ces livres peuvent changer une vie, ils peuvent amener le lecteur à se sentir compris, aimé et à trouver la volonté d'en parler. Ce sont autant des romans magnifiques qui permettent d'accepter l'autre.

En définitive, même si ce n'est pas mon préféré de la collection, Je suis une fille de l'hiver est un roman fort et essentiel.


13 commentaires:

  1. Le thème traité est un effet très important. Toutefois, je ne suis pas très tentée pour l'instant : ce n'est pas un sujet dont je me sens concernée. Mais je pense qu'il pourrait être intéressant à lire pour d'autres personnes.

    RépondreSupprimer
  2. Le titre m'a tout de suite attiré et même si le résumé n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais, je pense que ça pourrait être très intéressant. Merci pour cette découverte :)

    RépondreSupprimer
  3. je ne connaissais pas, merci de la découverte

    RépondreSupprimer
  4. Wahou, ca a l'air d'être un roman fort, et cette maison d'édition sort toujours de vraies pépites ! Je note !

    RépondreSupprimer
  5. J'avais beaucoup aimé son précédent roman, il faudrait vraiment que je me penche sur celui-ci (même si je ne suis pas du genre à avoir de trouble alimentaire)

    RépondreSupprimer
  6. Sujet difficile s'il en est ! Pas certain que ce soit un roman pour moi cela dit.

    RépondreSupprimer
  7. J'adore moi aussi leurs parutions et j'ai hâte de lire ce titre ayant eu un coup de coeur pour Vous parler de ça, j'en attends beaucoup.

    RépondreSupprimer
  8. Une belle collection oui, un titre qu'il me reste à découvrir !

    RépondreSupprimer
  9. C'est un sujet important dont il faut parler. Le titre est beau et fort pour illustrer l'enfermement et la solitude. J'aime...

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai toujours pas lu de livres de chez La Belle Colère, mais tu me rappelles vraiment qu'il faut que je me laisse tenter !
    J'ai juste du mal avec leurs couvertures en carton j'avoue...

    RépondreSupprimer
  11. J'aime beaucoup cette maison d'édition également ;) J'avais eu un coup de cœur pour Vous parlez de ça, je mets celui-ci dans ma wish.

    RépondreSupprimer
  12. Il va falloir que j'épluche ton blog dans le détail pour rattraper mon retard: beaucoup de tes lectures m'intéressent, dont celle-ci! Le sujet est difficile pourtant...

    RépondreSupprimer
  13. J'ai adoré cette lecture. Je l'ai trouvé saisissante! Et en effet, je trouve qu'elle permette vraiment d'accepter l'autre!

    RépondreSupprimer