dimanche 12 mars 2017

A la découverte de Poldark [Winston Graham] !




A la découverte de Poldark

Résumé :1783. Après avoir pris part à la Guerre d’Indépendance, le jeune et fougueux Ross Poldark quitte l’armée britannique et l’Amérique pour retrouver les siens.C’est un homme blessé qui rejoint ses falaises de Cornouailles. Là, il trouve le domaine familial en déshérence : son père vient de mourir et Elizabeth, sa fiancée, a rompu sa promesse pour en épouser un autre…Se repliant sur lui-même, il décide de relancer le domaine. Agriculture, élevage, prospection minière, il se bat sur tous les fronts. Et se lie même avec ses fermiers et ouvriers – quitte à se brouiller avec ses proches et l’aristocratie locale.Un jour, lors d’une foire aux bestiaux, il prend la défense d’une fillette de treize ans, Demelza, qu’il ramène chez lui et engage à son service comme domestique.Les années passent, Demelza s’épanouit. Et ce qui devait arriver… Quitte à choquer une fois de plus les bien-pensants, Ross n’écoutera que son cœur.

Traduction : Simonne Huinh


Je remercie les éditions de l'Archipel et L&P Conseils pour ces lectures !


Chronique : Avec l'arrivée de l'adaptation en série T.V., j'ai découvert et adoré l'univers de Poldark et j'ai voulu ainsi lire les œuvres à l'origine.

L'intrigue centrale et les péripéties sont assez fidèles à la série : on retrouve les mêmes protagonistes et les mêmes problématiques. J'ai adoré retrouver cette ambiance inhérente à cette période et aux conflits intérieurs des personnages. Bien entendu mon personnage préféré reste et restera toujours Demelza car elle est forte, sincère, indépendante et loyale.

Après il est vrai que la relation entre Poldark et Demelza n'est pas amenée de la même manière car au départ elle est recueillie enfant par son futur époux. Néanmoins je n'ai pas été perturbée par les changements et j'ai trouvé intéressant de faire la comparaison. Ce qui m'a profondément plu c'est la manière de l'auteur de dépeindre cette époque et ses mœurs sociales très dures.

A mes yeux c'est une lecture fluide et très agréable si vous aimez les romans historiques et/ou les romances qui se déroulent dans un autre temps. C'est à la fois instructif tout en restant très plaisant à lire, émouvant et addictif. Si vous avez déjà regardé la série il s'agit d'un parfait complément notamment pour patienter d'ici la prochaine saison, si vous ne connaissez pas la série c'est un moyen parfait d'entrer dans  l'univers de Poldark.

Bémol cependant : la traduction n'a pas été remaniée et dès lors le découpage du livre n'est pas le même qu'en VO et certains passages ont été enlevés. Cela amène certes une plus grande fluidité dans la lecture mais j'ai trouvé dommage le fait de ne pas avoir l'œuvre complète et dans son état d'origine. Par exemple le tome 1 en anglais correspond aux 170 premières pages (environ) du tome 1 en français. 

En définitive, une bonne lecture même si j'aurais sincèrement aimé que la traduction soit complète.




8 commentaires:

  1. Très envie de découvrir la série !
    Elle est prévue en France pour bientôt ? mais le livre est tentant aussi !

    Merci et bon dimanche :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu effectivement il y a pas longtemps que c'était ressorti chez Archipoche. Du coup : JE LE VEUUUUX !!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai aimé la première saison de la série, moi aussi. ;) Mais comme je suis plus bibliophile que sériephile ou cinéphile, je n'ai pas enchaîné avec la saison 2...Je crois que j'aimerais lire les bouquins avant de continuer la série télé ! ! :) C'est vrai que Poldark a un univers particulier et l'histoire prend corps dans les beaux paysages de la Cornouailles. Tu me donnes envie de me lancer sans plus tarder dans les bouquins.

    RépondreSupprimer
  4. Owh encore une nouvelle découverte que je vais me faire un plaisir d'ajouter à ma WL je ne te remercie pas de l'agrandir Ahah

    RépondreSupprimer
  5. Une belle découvert grâce à toi, j'ai très envie de lire cette saga et de voir la série!:)

    RépondreSupprimer
  6. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne peux pas m'empêcher de penser au roman "Les oiseaux se cachent pour mourir" en lisant ta chronique. Pourtant les romans semblent bien différents, peut-être le milieu "agricole" et cette relation que les moeurs n'approuve pas en commun. En tout cas, je suis bien tentée :-)

    RépondreSupprimer
  7. j'ai vraiment envie de me laisser tenter je n'arrête pas d'en entendre parler !

    RépondreSupprimer
  8. Je ne connaissais pas, je dois dire que la possibilité de voir les paysages de Cornouailles me donne envie de découvrir la série !

    RépondreSupprimer