lundi 12 juin 2017

Femme sur écoute - Hervé Jourdain

Chronique de Scarlett 
Résumé : Manon est strip-teaseuse et escort girl dans le quartier du Triangle d’or à Paris. Elle vit avec sa soeur, étudiante en philo, et le bébé qu’elle a eu avec Bison, incarcéré en préventive pour un braquage raté. Manon ne mène qu’une bataille, celle de son avenir. Le plan : racheter une boutique sur les Champs-Élysées et par la même occasion, sa respectabilité. Mais ça, c’était avant qu’on pirate sa vie. Pôle judiciaire des Batignolles. Les enquêteurs de la brigade criminelle, tout juste délogés du légendaire 36 quai des Orfèvres pour un nouveau cadre aseptisé, s’escriment à comprendre pourquoi chacune des enquêtes en cours fuite dans la presse. Compostel et Kaminski sont à la tête d’une jeune garde, qu’a récemment rejointe Lola Rivière. Absences répétées, justifications aux motifs évasifs… La réputation de l’experte en cybercriminalité n’est pas brillante. Compostel a malgré tout décidé de lui accorder sa confiance en lui remettant pour dissection l’ordinateur de son fils, suicidé trois ans plus tôt.


Merci aux éditions Fleuve pour cette lecture !


Chronique :




« La vie ne s’arrêtait jamais à Paris. Même à 5 heures du matin. Les uns météorites usés par une nuit sans sommeil, rentraient se coucher ; les autres, fantomatiques, plus sages, prenaient le relais, de manière à faire tourner à plein régime la lessiveuse, celle de l’économie de marché qui leur permettait de remplir leur caddie chaque samedi matin.»

« Femme sur écoute » d’Hervé Jourdain est un polar efficace avec des intrigues qui s’entrecroisent dans un rythme soutenu et qui ne lâche pas un seul moment le lecteur.

Au début de ce roman, le récit alterne les histoires de Manon danseuse de Pole dance dans un cabaret et d’une équipe de  policiers du nouveau 36 , rue du bastion et non plus au mythique quai des orfèvres. 

Leur parcours s’entrecroisent à un moment donné et on se retrouve au milieu d’un enlèvement d’enfant, d’un meurtre de journaliste, du suicide d’un jeune homme, de braquages, de prostituées, tout ceci dans une ambiance parisienne nocturne, de clubs selects ou bien au centre des catacombes.
C’est en plus en pleine période de campagne électorale présidentielle 2017 (et oui en pleine actualité) et donc se rajoute à tout ce magma un relent de magouille et d’influence politique Tout cela est mené de main de maître, le scénario est hyper bien huilé et on s’attache aux différents personnages que l’on croise au cours du livre.

Il y a toute cette équipe qui vient d’arriver au nouveau 36, Lola jeune policière de 28 ans avec quelques soucis de santé , férue d’informatique , Compostel un des chefs de service de la crim qui se remet difficilement du suicide de son fils, Kaminski chef de groupe aigri et qui n’aime pas trop les femmes flics et puis Zoe la dynamique et son ami  Desgranges.
On croise aussi Manon la danseuse qui travaille aussi pour aider sa sœur Julie brillant étudiante à finir ses études littéraires, Manon qui a un enfant de Bison un mec pas net actuellement en prison pour braquage. Manon qui aspire à autre chose et quirêve d’arrêter la danse dans les clubs et les passes pour s’acheter un commerce de lingerie fine.

 L’auteur nous balade dans  Paris , au nouveau 36 dans le quartier des Batignolles, dans les catacombes , au palais de justice et tout cela avec verve et entrain. Le style de ce polar est agréable, les dialogues convaincants et les enquêtes qui se croisent pour mener à une intrigue plus complexe est intéressante.

Tout cela nous offre un roman ou on ne s’ennuie pas un instant, le tempo est efficace, les personnages sont attachants, j’ai aimé approcher Lola, Compostel et Manon aussi. On peut dire que les ingrédients d’un bon roman policier sont réunis et vous passerez un bon moment de lecture.

« Peut-être que philosopher c’est apprendre à mourir. Ce n’est pas de moi, c’est Montaigne qui l’a écrit. »
                                             


4 commentaires:

  1. Je ne suis pas assez fan de roman policier pour apprécier cette lecture je pense.

    RépondreSupprimer
  2. Tu m'as eu juste avec cette phrase « Femme sur écoute » d’Hervé Jourdain est un polar efficace avec des intrigues qui s’entrecroisent dans un rythme soutenu et qui ne lâche pas un seul moment le lecteur.... Bon j'avoue que j'étais très tenté avant...maintenant je vais avoir du mal à résister -_-

    RépondreSupprimer
  3. Pas encore eu le temps de le lire, mais je ne vais pas le laisser trainer trop longtemps ;)

    RépondreSupprimer