samedi 22 juillet 2017

L'oeil du lézard - Richard Hell

Lu en : V.F.
Traduction : François Lasquin et Lise Dufaux
Résumé :  Chargés par un riche éditeur de convoyer une voiture de San Francisco à New York et de rapporter leurs impressions de voyage, Billy Mud et sa petite amie, Chrissa, s'embarquent dans une odyssée dérisoire. Billy est un rocker, un junkie. Chrissa est française, elle est photographe et elle n'a pas froid aux yeux. Comparé aux reportages lyriques de Hunter S. Thompson ou aux romans autobiographiques de Kerouac, L'Œil du lézard est une pure fiction, dont le modèle serait plutôt à chercher du côté du Voyage sentimental de Sterne. Mais le véritable intérêt de ce livre, c'est son héros, Billy Mud, un loser qui nous raconte avec un ton sardonique son trip sous héroïne à travers l’Amérique.

Je remercie les éditions de l'Olivier pour cette lecture !





Chronique : Je découvre Richard Hell avec L'oeil du lézard, une lecture très inattendue !

Richard Hell fait partie de ces grands romanciers de la contre-culture où chaque page laisse pointer des touches de folie et de génie en même temps. Si vous aimez les romans de Tom Robbins, de Mark Haskell Smith, de Kerouac vous allez adorer L'oeil du lézard !

Dès le départ le ton est donné : l'ensemble sera loufoque, original et addictif ! Billy Mud est un héros pour le moins surprenant, l'antihéros américain parfait, porté sur les drogues, un loser absolu qui possède un ego surdimensionné mais aussi une faculté à l'autodérision et au sarcasme. Il ne faut pas s'attendre à un personnage attachant mais antipathique à souhait du fait d'un caractère macho omniprésent.

Tout le long de cette lecture j'ai été surprise par les rebondissements, j'ai aussi énormément ri face aux situations rocambolesques issus de ce road trip. Il faut aimer le second voire quinzième degré pour ce livre car l'auteur n'hésite pas à pousser la personnalité atypique de son personnage jusqu'au bout !

En définitive, un roman loufoque, surprenant dans la lignée des œuvres incontournables de la contre-culture !


1 commentaire:

  1. Je note, le thème est sympa pour les vacances !

    RépondreSupprimer