vendredi 17 février 2017

Bénis soient les enfants et les bêtes - Glendon Swarthout



Lu en : V.F.
Traduction : Gisèle Bernier
Résumé : Ils sont six adolescents à s’être rencontrés dans ce camp de vacances en plein cœur de l’Arizona. Leurs riches parents ne savaient pas quoi faire d’eux cet été-là, et ils ont décidé d’endurcir leurs rejetons en les envoyant au grand air comme de “vrais cow-boys”. Au sein du camp, ces enfants deviennent vite inséparables. Cette nuit-là, alors que tout le monde est endormi, ils ont une mission à accomplir, un acte de bravoure qui prouvera au monde entier leur valeur. Et ils iront jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer.

Je remercie les éditions Gallmeister pour cette lecture !







Chronique : Homesman de Glendon Swarthout a été une des plus belles lectures de ma vie et depuis je suis avec passion les nouvelles sorties de l'auteur, j'avais beaucoup aimé Le Tireur et il en de même pour Bénis soient les enfants et les bêtes.

Ce roman court et percutant, touchant et fort ne laissera pas le lecteur indifférent. Même si la lecture de ce livre ne vous prendra qu'à peine quelques heures, il saura résonner en vous encore longtemps. Tout cela est dû à une histoire pertinente, fascinante et à des personnages terriblement attachants du fait de leur âge, de leurs espoirs et de leurs bravoures...

Six adolescents vont ainsi devenir inséparables du fait de leur expérience commune, six êtres considérés comme des parias par les différents membres de leur camp. Ce dernier est destiné à endurcir des jeunes qui ne conviennent pas à la société américaine contemporaine... Au-delà du simple roman d'apprentissage où chacun de ces héros va murir et grandir, l'auteur tisse une intrigue passionnante qui tourne autour du pourquoi de la mission, de la fuite de ces six protagonistes.

J'ai adoré ce livre parce Glendon Swarthout mêle plusieurs genres intrinsèques à l'héritage de la littérature américaine : roman initiatique, road movie, nature writing... De surcroit il y ajoute une pointe de suspens autour d'un drame : le lecteur est ainsi complètement obnubilé par sa lecture afin de découvrir le fin mot de l'histoire avec un dénouement excellent.

En définitive, Glendon Swarthout est un romancier extraordinaire et j'espère vous avoir donné envie de le découvrir !


6 commentaires:

  1. Celui-là il est définitivement pour moi :D !!

    RépondreSupprimer
  2. Oh que oui, tu m'as donné envie de le découvrir ! Et le titre + la couverture avec ce bison ; je craque !!! Merci :)

    RépondreSupprimer
  3. Très envie de le lire celui-ci !

    RépondreSupprimer
  4. Je comptais le lire, "Homesman" est tellement génial ;o)

    RépondreSupprimer
  5. Il est dans un coin de ma tête depuis quelques temps, je pense qu'il pourrait vraiment me plaire ! En plus, je trouve la couverture superbe !

    RépondreSupprimer