dimanche 26 février 2017

Version officielle - James Renner

Lu en : V.F.
Traduction : Caroline Nicolas
Résumé : Professeur d’histoire, Jack Felter revient à Franklin Mills, sa petite ville natale de l’Ohio, où son père, pilote à la retraite atteint de démence, est en train de perdre la mémoire. Ce retour forcé ravive de douloureux souvenirs : celui de Samantha, la fille dont il tomba amoureux, aujourd’hui mariée à Tony Sanders, ex meilleur ami devenu psychiatre. Sauf que Tony a disparu depuis maintenant 3 ans, et est présumé mort. Jack décide de se lancer à sa recherche, mais le seul qui semble capable de lui apprendre quelque chose est Cole Monroe, le dernier patient de Tony – un garçon de 16 ans soigné pour paranoïa. Jack est contraint de faire cause commune avec lui pour suivre la trace de son ami. Leur quête – sidérante  – va les mener de Manhattan à des structures secrètes enfouies sous les Catskills, pour s’achever sur une île secrète du Pacifique. L’enjeu ? Aux frontières de la folie et du temps, percer le mystère du Grand Oubli, cette gigantesque conspiration chargée de dissimuler certains évènements de notre Histoire.
 

Je remercie les éditions Super 8 pour cette lecture !


Chronique : J'avais lu L'Obsession du même auteur, j'avais bien aimé, mais avec Version Officielle, l'auteur passe au cran au dessus : un excellent thriller !

Ce livre est un thriller vraiment très bien construit, un thriller qui amène le lecteur dans une forme de paranoïa, engendrant le doute, les questionnements... Préparez-vous à une expérience unique ! C'est un page turner extrêmement efficace, vous ne lâcherez pas ce livre tant que vous n'aurez pas tourné la dernière page, ce livre devait une vraie obsession littéraire ! 

Dans un jeu de manipulation où les révélations sont progressives et inattendues, perturbantes et incroyables : il faut être prêt à entendre la vérité, prêt à découvrir les secrets et les conspirations. Au-delà de cette histoire passionnante, il faut souligner la présence de protagonistes attachants, l'auteur réussit à les approfondir tout en développant son récit, réussit à leur donner corps et importance tout en décrivant un monde extraordinaire, caché... 

Ce roman est à la fois effrayant et original... Un livre vraiment en dehors de tous les genres, un livre qui sort de toutes mes habitudes littéraires. Au travers d'un univers fascinant, d'une plume addictive, de personnages charismatiques, James Renner nous offre un vrai trésor qui vous fera oublier le monde extérieur. Une pure réussite !

En définitive, je recommande grandement ce livre tout simplement hors du commun! 


Quand on s'y attend le moins - Chiara Moscardelli

Lu en : V.F.
Traduction :Renaud TEMPERINI
Résumé : Penelope a trente-six ans, quelques kilos en trop, une vie amoureuse désespérément inexistante, un job pas très épanouissant d'attachée de presse pour Pimpax – LA multinationale de la serviette hygiénique –, et elle est de surcroît affligée d'une maladresse quasi légendaire. Comment se sortir de l'impasse ? En s'en remettant au dicton de sa grand-mère : « C'est quand on s'y attend le moins que l'amour vous tombe dessus. » Ou, en l'occurrence, qu'on le percute à vélo. Car le jour où elle renverse le ténébreux Alberto, lui brisant la jambe au passage, Penelope en est certaine : ils sont faits l'un pour l'autre. Et lorsqu'elle le recroise dans les locaux de Pimpax, le doute n'est plus permis. Mais quelque chose cloche : le bellâtre se fait appeler Riccardo et semble avoir tout oublié de sa tendre assaillante. Pourquoi tant de mystères ? N'écoutant que son courage, notre Penelope se lance dans une folle enquête à la poursuite du prince charmant fuyant et, pourquoi pas, du grand amour...


Je remercie les éditions Belfond pour cette lecture !


Chronique : Dommage... C'est le mot qui me vient pour ce livre qui avait tout pour me plaire : une comédie romantique pétillante qui rappelle Bridget Jones ? Je suis complètement partante ! Mais...

Le premier tiers du livre est vraiment parfait : drôle, lumineux, truculent, amusant, décalé. Exactement comme Bridget Jones ! Je me suis régalée en lisant les pensées et péripéties de Penelope : une trentenaire italienne qui a un caractère très attachant, des réflexions hilarantes et qui est capable de se mettre dans des situations rocambolesques ! Tout pour rire et se faire plaisir durant le temps d'une lecture !

Mais... au bout du premier tiers, l'auteure décide de se focaliser sur le caractère mystérieux de Riccardo : Penelope cherche absolument à découvrir l'identité de cet homme, de le suivre voire le poursuivre. C'est là que je n'ai plus tellement suivi le récit : cela restait amusant parfois mais tellement improbable que je suis restée perplexe. A la base je pensais vraiment lire une comédie romantique à 100% et j'ai trouvé que l'aspect romance passait presque au second plan.

En effet plus l'histoire perdait de crédibilité, moins je me sentais proche de l'héroïne, cela devenait presque du policier humoristique, la relation entre les deux personnages principaux aurait pu être plus présente, plus travaillée. En fait je pense que cet aspect aurait pu être amélioré si on avait suivi aussi l'intrigue du point de vue d'Alberto (Riccardo) car on aurait pu mieux appréhender comment il percevait Penelope.

En définitive, un début excellent et une suite décevante. Une lecture détente qui plaira c'est certain mais j'attendais autre chose !


samedi 25 février 2017

Loin de la violence des hommes - John Vigna



Lu en : V.F.
Traduction: Marguerite Capelle
Résumé : Avec ce premier recueil de nouvelles, le jeune auteur canadien John Vigna dresse un portrait bouleversant de la condition humaine dans un monde où la brutalité prend le pas sur la raison et où les mauvaises décisions partent toujours d’une bonne intention. Saisis dans leur rôle de mari, d’amant, de père ou de frère, ses personnages poursuivent sans relâche leur quête d’un bonheur incertain.

Je remercie les éditions Albin Michel pour cette lecture !








Chronique : C'est avec la très belle collection Terres d'Amérique que j'ai appris à aimer, adorer les recueils de nouvelles (il faut absolument lire Le Paradis des animaux de David James Poissant), c'est donc avec grand plaisir que je découvre un nouvel auteur dans ce genre littéraire.

Voici un recueil très prometteur qui met en lumière un  jeune auteur qui va devenir incontournable, une première œuvre pleine de sincérité, à la fois dure dans les thématiques et profonde, poétique dans le style : une prose à savourer grâce à la traduction de Marguerite Capelle. Je le dis et le répète, même si ce genre littéraire n'est pas reconnu en France, c'est un exercice de style complexe et extrêmement important dans le cadre de la littérature américaine. Je trouve cela parfait cette forme de tradition qui amène le lecteur à découvrir un univers au travers de différentes histoires qui sont la substantifique moelle d'un récit et d'une plume.

Loin de la violence des hommes a tout pour me plaire car il traite de thématiques qui me sont chères : celles propres au quotidien, à la face cachée des coins paumés nord-américains, la vie de tous les jours, la difficulté de survivre, la nature qui devient un protagoniste à part entière, des personnages complexes, brisés mais très souvent attachants, des histoires qui ne sont pas toujours tendres mais qui sont émouvantes voire même déchirantes.

John Vigna maîtrise ainsi l'art de l'intrigue et son écriture est vraiment le gros point fort du recueil : chaque description est sublime, chaque dialogue précis et intelligent. Ce sont des instants de vie, des extraits d'existence : vous allez entrer dans tout ce qu'il y a de plus intime et humain, l'auteur réussit ainsi à traiter de questions existentielles via des récits personnels. 

En définitive, une très belle découverte, j'ai vraiment hâte de découvrir les prochains livres (recueils ou romans) de John Vigna.


Une année dans la vie de Johnsey Cunliffe - Donal Ryan

Lu en : V.F.
Traduction: Marina Boraso
Résumé : Jeune paysan naïf et solitaire, Johnsey vit à l’écart du monde. Il travaille à la coopérative du village, avec sa famille pour seul lien. À la mort de ses parents, il hérite de leur ferme, éveillant aussitôt la jalousie de la communauté.  Et lorsqu’un consortium promet la prospérité au village en échange du rachat de ses terres, Johnsey refuse. Il devient dès lors un ennemi aux yeux des villageois, qui lui déclarent la guerre… Une année dans la vie de Johnsey Cunliffe raconte, au jour le jour, le combat d’un homme seul qui tente par tous les moyens de trouver un sens à sa vie dans un monde qui en est dénué. Donal Ryan livre au passage une formidable critique de la société moderne et du matérialisme qui vient à bout de toutes les valeurs et de tous les idéaux.

Je remercie les éditions Albin Michel pour cette lecture !




Chronique : Je découvre Donal Ryan, finaliste du Man Booker Prize, avec Une année dans la vie de Johnsey Cunliffe...

Roman initiatique, d'apprentissage ? Histoire du combat d'un homme, d'une vie ? Plaidoyer pour l'opiniâtreté, la volonté ? Donal Ryan livre un récit émouvant sur le courage d'un homme qui cherche absolument à défendre sa terre, à se donner un but dans l'existence. Dès le départ j'ai été fascinée par le caractère de Johnsey, un jeune homme qui cherche absolument à défendre son héritage, à faire entendre sa voix malgré le regard envieux d'autrui. Alors certes cet antihéros peut déplaire car il est vraiment unique en son genre mais je l'ai trouvé surtout touchant dans ses faiblesses.
 
Au travers de ce pan de vie, de ce récit personnel, l'auteur dépeint l'Irlande comme jamais, nous fait découvrir ses  beautés mais aussi ses côtés sombres. La terre reste un symbole extrêmement fort et dès lors choisir de garder sa terre envers et contre tout comporte une symbolique forte : le romancier met en lumière des sujets vraiment importants voire existentiels.

A la fois sarcastique, drôle et profond, l'univers de Donal Ryan est extrêmement intéressant, il offre au lecteur la possibilité d'aller au-delà de l'image idyllique irlandaise, d'aller voir ce qui se cache dans les villages et ce via une très belle prose. Je lirai assurément Le Coeur qui tourne afin de faire plus ample connaissance avec ce romancier.

En définitive, une très bonne lecture chez Albin Michel !


vendredi 24 février 2017

Chasseurs de livres - Jennifer Chambliss Bertman



Lu en : V.F.
Traduction : Magali Duez
Résumé : Emily arrive à San Francisco pour s'adonner à sa passion pour le jeu de la chasse aux livres. Mais Garrison Griswold, le créateur de ce jeu, vient d'être attaqué. Emily et son voisin James se retrouvent au coeur d'une double quête, celle de la récompense accordée à ceux qui déchiffrent les énigmes et celle de la vérité, pour découvrir qui en veut à l'éditeur Griswold.

Je remercie la collection R Jeunesse pour cette lecture !









 
Chronique : Lorsqu'on est passionné(e) par les livres, rien de mieux que la lecture d'un roman qui traite de cette passion. Chasseurs de livres est le premier tome d'une saga : un premier tome tout simplement génial !

Je suis de plus en plus exigeante dans le genre jeunesse, je suis beaucoup plus critique, il n'en reste pas moins qu'à mes yeux la littérature jeunesse est sûrement la plus importante car elle définit les lecteurs de demain. Ce sont les lectures de mon enfance qui ont fait de moi ce que je suis, qui ont le plus impacté sur ma vie et dès lors j'essaye de retrouver ce sentiment d'émerveillement lorsque je me plonge dans un roman de ce genre. Je l'ai retrouvé avec Chasseurs de livres.

Dès le départ ce livre avait tout pour me plaire et mes attentes n'ont pas été déçues. C'est une aventure addictive, touchante et pleine de rebondissements : un parfait compagnon pour vos enfants ou pour vous-même ! Les personnages principaux sont très attachants, courageux et ont de la ressource, l'auteure réussit à mélanger à la fois la maturité et l'innocence. En effet la romancière a trouvé un véritable équilibre pour que d'une part un lecteur plus âgé ne sente pas un côté jeunesse trop poussé, mais aussi de permettre au lecteur visé de se régaler. C'est ainsi que les parents seront aussi très heureux de suivre avec leurs enfants les trépidantes aventures d'Emily et James !

J'ai été complètement prise dans cette chasse aux trésors, j'étais aux côtés de nos héros tout le long et je n'ai pas vu les pages défiler. C'est vraiment un plaisir de voir un livre qui combine autant de points positifs, tout y est excellent et j'ai vraiment hâte de lire la suite, j'espère qu'elle arrivera très vite car la collection R Jeunesse vient de nous offrir une brillante série jeunesse !

En définitive, il faut foncer en librairie tout de suite, maintenant !