dimanche 6 octobre 2019

Les simples - Yannick Grannec

Chronique de Scarlett
Résumé : 1584, en Provence. L’abbaye de Notre-Dame du Loup est un havre de paix pour la petite communauté de bénédictines qui y mène une existence vouée à Dieu et à soulager les douleurs de Ses enfants. Ces religieuses doivent leur indépendance inhabituelle à la faveur d’un roi, et leur autonomie au don de leur doyenne, soeur Clémence, une herboriste dont certaines préparations de simples sont prisées jusqu’à la Cour. Le nouvel évêque de Vence, Jean de Solines, compte s’accaparer cette manne financière. Il dépêche deux vicaires dévoués, dont le jeune et sensible Léon, pour inspecter l’abbaye. À charge pour eux d’y trouver matière à scandale ou, à défaut… d’en provoquer un. Mais l’évêque, vite dépassé par ses propres intrigues, va allumer un brasier dont il est loin d’imaginer l’ampleur. Il aurait dû savoir que, lorsqu’on lui entrouvre la porte, le diable se sent partout chez lui. Évêque, abbesse, soigneuse, rebouteuse, seigneur ou souillon, chacun garde une petite part au Malin. Et personne, personne n’est jamais aussi simple qu’il y paraît.




Chronique :




"La vie bat encore en toi. Ou se débat contre l’inéluctable, cherchant une dernière bouffée de légèreté, de vanité, d’un de ces dérisoires plaisirs qui masquent le bout amer de l’existence. "



 Les simples de Yannick Grannec, c’est l’histoire au moyen-âge de cette abbaye de Notre Dame du Loup où vivent une congrégation de sœurs dont la vie, les secrets, les peurs et les joies sont protégées par les murs rassurant du monastère.  Une intrusion orchestrée par l’évêque de Solives dans ce lieu paisible va bouleverser l’équilibre précaire des religieuses. En effet l’évêque ne supportant pas l’autonomie florissante des sœurs, dépêche deux des siens pour enquêter sur le bienfondé de cette indépendance et envoie le vicaire Dambier et Léon au « charbon ». S’engage alors un combat subtile entre le prélat et les nonnes qui engendrera des pleurs, des luttes clandestines, des victimes innocentes, et révèlera  le meilleur et le pire des protagonistes.

Dans ce lieu sacré le lecteur rencontrera des personnages fabuleux, comme Sœur Clémence, une vieille moniale qui connaît le secret des plantes, leurs pouvoirs de guérison qu’elle met au service des autres et qui partage un très beau et triste secret avec Fleur , cette jeune enfant avec qui elle s’entretient clandestinement, et qui ressemble étrangement à Sœur Clémence enfant.

Il y a aussi Gabrielle d’Esteron, future novice et promise à un grand avenir au sein de l’abbaye, ainsi que Mère Marie-Vérane l’abbesse qui doit lutter contre les vindictes extérieures mais aussi contre les basses manœuvres au sein même de sa communauté. On croise aussi Marie-Angèle la prieuré évincée du commandement suprême de l’abbaye et qui ne le supporte pas, Sœur Mathilde, converse sensée et dynamique. Tout ce petit monde va se trouver confronter à un monde extérieur parfois bienveillant mais souvent envieux et intéressé comme dans cette confrontation avec  l’évêque Jean de Solines ambitieux et manipulateur qui enverra Léon de la Sine jeune vicaire tourmenté et intense en ambassadeur.

Ce roman est un régal de lecture pour plusieurs raisons, tout d’abord parce qu’il possède une construction parfaite avec des chapitres courts ou alternent de manière réaliste et profondément humaine le vécu et ressenti de chacun.

D’autre part le livre soulève avec une grande finesse des problématiques comme le poids du pouvoir des hommes sur les femmes, leur ascendant, leur condescendance, cette suprématie institutionnalisée.
De plus il raconte l’importance des plantes dans la médecine de cette époque, la vie des sœurs bénédictines, la folie que peut engendrer la vindicte populaire et l’hystérie collective. Enfin l’écriture est à la fois subtile et juste, poétique et réelle. Yannick Grannec nous livre des personnages succulents, des êtres qui prennent vie sous sa plume.

Un vrai régal à lire absolument. 

"Aujourd’hui, Gabrielle sort de l’enfance, pense mère Marie-Vérane. Elle perd l’invincible protection dont elle se sentait entourée ; l’évidence que tout ira toujours pour le mieux, car d’autres y pourvoiront. Sa  peau se fanera, son dos se courbera, tandis qu’à l’intérieur elle gardera l’âge de cet instant. Elle aura quinze ans à jamais."



jeudi 26 septembre 2019

Aurora - Kim Stanley Robinson


Traduction : Florence Dolisi
Résumé :

Notre voyage depuis la Terre a commencé il y a des générations.
À présent, nous nous approchons de notre destination.
Aurora. Brillamment conçu et merveilleusement écrit, un roman majeur d’une des voix les plus puissantes de la science-fiction moderne. Aurora raconte l’histoire incroyable de notre premier voyage au-delà du système solaire, pour trouver un nouveau foyer.













Chronique : Je ne lis pas énormément de science-fiction et pourtant j'adore ce genre littéraire (tout comme j'adore les films comme Star Wars, Star Trek & co), c'est à chaque fois un grand plaisir de s'aventurer vers de nouvelles aventures dans l'espace, j'ai toujours eu une grande fascination pour tout ce qui touchait à "l'extra-terrestre".

J'avais déjà lu la trilogie martienne de Kim Stanley Robinson et j'étais donc très heureuse de retrouver cet auteur avec son nouveau roman : Aurora. Il faut aussi dire que Tom Hanks est mon acteur préféré et en voyant son avis sur ce livre j'avais encore plus envie de le découvrir.

Avec ce roman, Kim Stanley Robinson nous confirme son immense talent pour nous immerger dans une épopée spatiale éblouissante. Avec ce livre l'auteur nous raconte le premier voyage en dehors du système solaire, mêle avec brio sciences et science-fiction, nous fait littéralement rêver.

Ce que j'ai trouvé particulièrement réussi dans ce livre ce sont les personnages. En effet le romancier réussit à nous donner une histoire fascinante qui prend en compte toute l'ampleur de l'héritage de la science-fiction mais il donne aussi beaucoup de place au côté "humain", au développement des personnages, aux différents liens entre les protagonistes. 

J'ai ainsi énormément apprécié Freya qu'on rencontre au départ à la fin de l'enfance/début de l'adolescence, fille d'une scientifique extrêmement importante pour la sécurité du vaisseau, elle va devenir femme, effectuer un pèlerinage initiatique qui va la changer à jamais, cette partie proche du roman d'apprentissage a été sûrement ma préférée.

En définitive, un très bon roman de science-fiction qui confirme que Kim Stanley Robinson est un écrivain incontournable du genre.


mardi 24 septembre 2019

Ici n'est plus ici - Tommy Orange


Lu en : V.O. et V.F.
Traduction : Stéphane Roques
Résumé : À Oakland, dans la baie de San Francisco, les Indiens ne vivent pas sur une réserve mais dans un univers façonné par la rue et par la pauvreté, où chacun porte les traces d’une histoire douloureuse. Pourtant, tous les membres de cette communauté disparate tiennent à célébrer la beauté d’une culture que l’Amérique a bien failli engloutir. À l’occasion d’un grand pow-wow, douze personnages, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, vont voir leurs destins se lier. Ensemble, ils vont faire l’expérience de la violence et de la destruction, comme leurs ancêtres tant de fois avant eux.










Chronique : C'est sûrement la parution que j'attendais avec le plus d'impatience pour cette rentrée littéraire, un livre qui a fait l'unanimité aux USA, un livre que j'avais adoré en langue originale et que j'ai à nouveau adoré en version française.

Ce livre a été finaliste du Prix Pulitzer, du National Book Award et lauréat du PEN/Hemingway Award et en terminant ce roman on comprend pourquoi : il est important, il est magnifique, il est inoubliable. C'est un premier roman magistral qui est essentiel par sa thématique et fascinant par son histoire.

Ici n'est plus ici est un roman choral qui nous happe dès les premières pages, qui nous fait rencontrer des protagonistes différents, complémentaires et pourtant liés. 

Au travers de ce livre ce sont des voix qui remontent à la surface, des voix de personnes brisées, de personnes en quête de racines, de personnes qui se questionnent et qui se sentent perdues, de personnes qui cherchent de l'espoir, qui souhaitent se forger une identité. 

Au travers de ce roman Tommy Orange donne la parole aux Amérindiens/Autochtones, fait entendre sa propre voix, nous conte le présent encore impacté par le passé, des personnes d'aujourd'hui imprégnées par les tragédies subies par leurs ancêtres tout en ayant leurs propres problèmes reliés notamment à la ville. 

Au travers d'Ici n'est plus ici, c'est la violence sous-jacente qui s'exprime, la pauvreté, l'alcoolisme, une tension constante qui plonge le lecteur dans une lecture immersive jusqu'au dénouement percutant. C'est une lecture tellement prenante, tellement forte qu'elle reste encore longtemps en nous après lecture. 

Puisque j'ai eu la chance de lire ce livre en anglais et en français il me faut saluer la traduction de Stéphane Roques qui rend parfaitement hommage au texte d'origine. Avec Ici n'est plus ici, le lecteur fait connaissance avec une des plumes les plus prometteuses de la littérature américaine.

En définitive, Ici n'est plus ici est pour le moment mon plus gros coup de cœur de cette rentrée littéraire !



dimanche 22 septembre 2019

Le Fil de l'Histoire - Savoia & Erre






























Napoléon

Napoléon Bonaparte est militaire de formation. C'est ainsi qu'il brille sur les champs de bataille durant sa vingtaine. Repéré par les personnalités politiques de l'époque, il va rapidement s'imposer en tant que figure nationale. Il participe au coup d'État du 18 brumaire (9 novembre 1799) et devient ainsi Premier consul de la République. De 1800 à 1802, Napoléon va véritablement redresser la France en terminant les guerres extérieures et en réglant le problème de la révolte monarchiste intérieure. Il instaure une organisation interne (départements, conseil d'État, préfets...) que nous connaissons encore aujourd'hui. En 1804, il devient Empereur des Français et doit protéger la République.
Jusqu'en 1812, Napoléon créera le Grand Empire : 134 départements ainsi que plusieurs provinces et États le composent. C'est également cette même année que débute sa chute fulgurante. En deux ans, la Grande Armée disparaît et les coalitions étrangères réussissent à défaire Napoléon à plusieurs reprises. Il sera envoyé sur l'île d'Elbe en 1815 avant de reprendre le pouvoir pour cent jours. La bataille de Waterloo le 18 juin 1815 signera définitivement sa perte. Il sera exilé jusqu'à la fin de sa vie sur l'île de Saint-Hélène.



Le premier pas sur la lune

Quelques années après le début de la conquête de l'espace, l'Homme marche sur un autre sol que celui de la planète bleue. Neil Armstrong et Buzz Aldrin réalisent les premiers pas sur la Lune le 21 juillet 1969. Derrière eux, c'est toute l'équipe de la Nasa et d'Apollo 11 qui ont rendu ce miracle possible. 450 millions d'auditeurs suivent en direct l'événement (soit à l'époque presque 13 % de la population mondiale !) et Neil Armstrong prononce la phrase désormais célèbre : "C'est un petit pour un homme, mais un bond de géant pour l'Humanité." Cet événement est le point culminant de la course spatiale entre les États-Unis et l'URSS. Cette première sortie lunaire durera un peu plus de deux heures. Ils seront les deux premiers des douze hommes à avoir marché sur ce satellite terrestre.


ERRE
Dessin et scénario
Fabrice Erre est enseignant et auteur de bande dessinée. Il a publié, seul ou en collaboration avec Fabcaro, plusieurs ouvrages chez 6 Pieds sous terre, Vide Cocagne, Audie et Dargaud, et participe régulièrement à des revues de bande dessinée comme Fluide glacial, La Revue dessinée et Spirou. Dans son blog associé au site du Monde, Une année au lycée, il raconte son quotidien de professeur.

SAVOIA
Dessin et scénario
Né à Reims en 1969, Sylvain Savoia est un dessinateur-graphiste-illustrateur éclectique. Après un passage rapide à l'institut Saint Luc à Bruxelles et en compagnie de quelques amis passionnés, il cofonde l'atelier 510TTC en 1993. Il a œuvré sur près d'une quarantaine d'albums dans des styles et des univers très différents.

Grybouille,

Bon là, vous n’aurez plus d’excuses…

« Y a pu d’place dans la valise…  C’est trop long à lire… Y a que du texte…  C’est pas amusant… On peut pas partager ou en parler ensemble… »

STOP

Cette collection est une merveilleuse réussite.

Petit format, les albums se transportent facilement. Si, si même dans les transports en commun alors en vacances dans des espaces plus propices à la détente… Pensez donc !

Les parents, les enfants, les grands-parents, les… enfin, TOUS réunis à discuter de leurs nouvelles découvertes, l’outil du réveil des savoirs, de l’apprentissage, de partage des connaissances.
C’est bien simple, ces merveilleux petits (par la taille) albums devraient trôner dans toutes les classes des écoles primaires.

Fini les manuels ennuyeux, on rit, on discute, on vit des aventures et sans s’en rendre compte on s’instruit…
Les personnages de Nino & Ariane sont bien pensés, les lecteurs s’identifieront à eux ou pour les ainés se rappelleront de leurs années de découvertes !

Alors, un grand merci à nos deux artistes et à leur éditeur pour cette GRANDE bouffée d’air frais, de plaisir, moi j’y retourne… Allez, hop, les croisades.

Bonnes lectures à Tous,
Bonnes vacances,
Evadez-vous dans les grands moments de l’histoire de notre humanité…