lundi 22 octobre 2018

Deux recueils de nouvelles incontournables chez L'Olivier !


Deux recueils de nouvelles à découvrir chez les éditions de l'Olivier !


Des raisons de se plaindre - Jeffrey Eugenides


Lu en : V.F.
Traduction : Olivier Deparis
Résumé : La gent masculine, voilà le sujet des nouvelles qui composent Des raisons de se plaindre. Leurs petites lâchetés, leur mauvaise foi, leurs erreurs et leurs errances. Leurs soucis d’argent, leurs peines de cœur et leur compétition sexuelle… mais aussi leur charme, leur maladresse. On n’aimerait pas forcément croiser ces personnages dans la vraie vie. Mais l’humour et la cocasserie les rachètent. En somme, ils nous ressemblent.












Chronique : Le grand romancier Jeffrey Eugenides est de retour avec un très bon recueil de nouvelles : Des raisons de se plaindre !

Il est très difficile qu'un recueil de nouvelles soit absolument parfait, il y a toujours des nouvelles plus passionnantes que d'autres. Ici même si l'ensemble n'est pas parfaitement homogène, j'ai pris grand plaisir à retrouver la plume de ce talentueux écrivain.

Jeffrey Eugenides est un véritable peintre de son époque, des tourments de chacun, il met en lumière de nombreuses thématiques, des thèmes importants qu'on ne lit/voit pas partout. Le talent de l'auteur repose sur sa faculté à s'imprégner des personnages, à s'imprégner des sujets abordés et de tout retranscrire avec brio et sincérité.

Chaque personnage de ces nouvelles a une faille voire plusieurs, a des défauts, a un aspect brisé ou un côté sombre. Aucun n'est manichéen, ils sont tous profondément humains. Jeffrey Eugenides confirme son immense talent et démontre qu'il peut tout écrire, il sait retranscrire la substantifique moelle d'une intrigue au travers d'une nouvelle.

En définitive, un très bon recueil de nouvelles, certaines histoires résonneront plus pour certains lecteurs que pour d'autres mais quoiqu'il en soit ce recueil est de grande qualité !


















La Souplesse des os - D. W. Wilson
 
Lu en : V.F.
Traduction : Madeleine Nasalik
Résumé :  Kootenay Valley. Dans ce coin reculé de Colombie Britannique, la rudesse des hommes et de la nature cache bien souvent des histoires secrètes et des sensibilités qui n’osent pas révéler leur profondeur. On s’y bagarre, on boit des bières, on fume au bord des lacs. Et on y fait parfois de mauvaises actions. En sabotant une balançoire, deux adolescents provoquent un drame qu’ils n’avaient pas anticipé. Un jeune homme décide de ne pas avertir son meilleur ami de l’arrivée d’une voiture sur la route. Les fils défient leurs pères et les affrontent…











Chronique : Je découvre enfin D.W. Wilson avec son recueil de nouvelles La Souplesse des os (qui est paru en VO avant Balistique). Après la lecture de ce recueil je me suis précipitée au Festival America pour acheter et faire dédicacer Balistique (que j'ai lu et adoré depuis) !
 
Dès la première nouvelle on aime la prose de cet auteur, on sait que l'on est en présence d'un très grand auteur, un écrivain à suivre qui a encore beaucoup à offrir au lecteur et qui a de nombreuses histoires à nous conter.

Dans ce recueil, le lecteur va entrer dans l'intimité des personnages. Nous découvrons la relation tumultueuse et complexe entre un père et son fils, l'histoire d'un homme qui essaye de se reconstruire mais qui n'arrive pas à oublier son passé, d'une amitié qui n'a pas pu durer, le rappel d'un été et d'autres intrigues émouvantes et fascinantes... 

Des histoires qui se croisent et s'entrecroisent, un recueil qui possède un fil conducteur permanent et qui permet autant à l'adepte de ce genre littéraire qu'à un novice du genre de se régaler en compagnie des différents protagonistes.

La Souplesse des os met en lumière le destin de personnages perdus, brisés. Des êtres qui essayent de s'en sortir, d'exprimer leurs sentiments, de se trouver ou de se retrouver, de comprendre le monde qui les entoure ou alors qui décident de se perdre...

En définitive, un excellent recueil de nouvelles que je recommande vivement !



dimanche 21 octobre 2018

Honky Tonk Samouraïs - Joe R. Lansdale

Lu en : V.F.
Traduction : Frédéric Brument
Résumé : Hap, ancien activiste hippie et rebelle plouc autoproclamé, et Leonard, vétéran du Vietnam dur à cuire, noir, gay, républicain et addict au Dr Pepper, sont sur un banal contrat de surveillance dans l’est du Texas. Alors que la planque sans intérêt touche à sa fin, ils aperçoivent un homme qui maltraite son chien. Leonard règle l’affaire à coups de poing. Résultat : l’agresseur de chien, salement amoché, veut porter plainte. Une semaine plus tard, une certaine Lilly Buckner débarque dans leur nouvelle agence de détectives privés pour leur faire une proposition : soit ils acceptent de retrouver sa petite-fille, soit elle livre à la police une vidéo de Leonard tabassant l’agresseur de chien. Le duo accepte de rouvrir ce vieux dossier et découvre que le concessionnaire d’occasion où travaillait Lilly cache de sombres secrets.







Chronique : Joe R. Lansdale est un des plus grands auteurs américains de son temps, un écrivain incontournable pour tous les amoureux du roman noir américain ! Le voici de retour avec Honky Tonk Samouraïs

On retrouve ici pour notre plus grand plaisir notre duo de choc Hap et Leonard ! Leurs aventures sont toujours passionnantes et désopilantes, décalées et touchantes. 

Au travers de péripéties jubilatoires, Joe R. Lansdale peut tout se permettre, il peut transmettre des messages sous-jacents, il peut dépeindre la face cachée (et plus si cachée que cela) de l'Amérique, il peut mélanger l'humour à la violence, une enquête bien menée et des rebondissements inattendus. 

Joe R. Lansdale est tout simplement un maitre du genre ! 

Avec Hap et Leonard c'est toujours un régal ! C'est comme une récréation littéraire. Si vous aimez l'humour de Mark Haskell Smith, de Todd Robinson, les aventures de ce duo ont tout pour vous plaire ! J'aime vraiment ce mélange entre humour/ironie et roman noir, cela donne un mix très efficace et addictif !

Certaines enquêtes sont plus passionnantes que d'autres (je me rappelle avoir été un peu déçue par Les Mécanos de Vénus) mais cette nouvelle histoire est vraiment excellente. Je pense sincèrement que c'est un des livres à lire pour découvrir cet auteur et il est indéniable que ceux qui connaissent déjà Joe R. Lansdale vont adorer ce nouveau livre ! Vive le Dr Pepper !

En définitive, il faut absolument lire cet auteur qui est un immense écrivain ! 




Rivière tremblante - Andrée A. Michaud


Lu en : V.F.
Résumé : À 30 ans d’intervalle, deux enfants disparaissent dans des circonstances nébuleuses. Rien ne lie apparemment ces drames, sinon l’horreur qui les entoure et la douleur de leurs survivants... Par l'auteur de Bondrée, récompensé par le prix des lecteurs Quais du polar 2017.
















Chronique : Après le magnifique Bondrée, Andrée A. Michaud revient chez Rivages avec Rivière tremblante.

Si vous avez aimé Bondrée, vous aimerez tout autant Rivière tremblante. Tous les ingrédients qui ont fait le succès de son roman précédent sont présents, la romancière signe un roman noir puissant, sombre, fort et émouvant.

Avec Andrée A. Michaud ne vous attendez pas à un thriller au rythme implacable, ce n'est pas un page turner, c'est un roman qui va lentement, doucement, qui s'écoule comme une rivière. C'est un rythme unique qui sied parfaitement à la plume d'Andrée A. Michaud. Une plume fluide, une écriture sensible qui permet au lecteur d'entrer progressivement dans l'intrigue.

En alternant les points de vue, l'écrivaine permet de suivre plusieurs enquêtes, plusieurs mystères. Entre le passé et le présent, entre les différentes pensées des personnages, Rivière tremblante est un roman profondément humain qui se concentre sur les émotions des protagonistes. La grande force de ce livre repose sur cette sensibilité, cette profondeur des sentiments qui s'entrecroisent lorsqu'un drame survient.

Si l'intrigue policière est passionnante, Andrée A. Michaud ne se concentre pas seulement sur cet aspect de l'histoire, ainsi le lecteur va apprendre à aimer les personnages, à ressentir une profonde empathie pour leur deuil et leur quête de réponses.

En définitive, Andrée A. Michaud signe à nouveau un très beau polar !



samedi 20 octobre 2018

Chasseurs de livres [Tome 3] - Jennifer Chambliss Bertman

Lu en : V.F.
Traduction : Magali Duez
Résumé : Garrison Griswold, l’inventeur de la Chasse aux livres, vient de concevoir un escape game grandeur nature dans la sinistre île-prison d’Alcatraz avec le légendaire auteur de thrillers Errol Roy. Émily et James sont impatients d’y participer, mais la célébrité qu’ils ont acquise lors de leurs précédentes aventures fait d’eux des cibles : lettres de menace, attaque maquillée en accident… Quelqu’un veut à tout prix les empêcher de concourir.
Le troisième volume d’une série pour tous les amoureux des livres et des énigmes ! Un best-seller aux États-Unis depuis sa parution.










Chronique : Chasseurs de livres est ma saga jeunesse préférée du moment, j'attends chaque nouveau tome avec une grande impatience, voici mon avis sur Évasion à Alcatraz !

Alors que j'ai à présent 24 ans, j'ai l'impression d'en avoir la moitié lorsque j'ai entre les mains un nouveau tome de Chasseurs de livres. Pour moi c'est à la fois très émouvant cette forme de nostalgie et aussi très plaisant de ressentir encore cette euphorie à retrouver des personnages comme Emily et James.

Avec Évasion à Alcatraz nous retrouvons notre duo de choc pour une nouvelle aventure aussi palpitante que les précédentes. Jennifer Chambliss Bertman a le don de nous conter des péripéties passionnantes tout en transmettant des anecdotes historiques très intéressantes sur San Francisco, sur l'histoire de cette ville et aussi des informations sur des grands classiques de la littérature. J'ai adoré découvrir les secrets de cette prison au travers d'une nouvelle chasse aux livres ! 

Encore une fois les amoureux des énigmes et des livres se régaleront, j'ai lu ce nouveau tome d'une seule traite et je ne sais pas comment je vais pouvoir patienter jusqu'au prochain... Je suis littéralement tombée sous le charme de cette série littéraire que je recommande encore et toujours.

En définitive, un troisième tome aussi fascinant et réussi que les précédents ! Vivement le tome 4 ! Je tiens aussi à saluer la qualité des publications de la Collection R Jeunesse, cette collection apporte énormément à la littérature jeunesse et permet de faire découvrir de très belles pépites au jeune lectorat !


Light Years - Kass Morgan

Lu en : V.F.
Traduction : Frédérique Le Boucher
Résumé : Bienvenue à l’Académie aérospatiale de Tétra, où viennent d’être admis pour la première fois des candidats issus des confins de la galaxie. À des années-lumière de leurs planètes d’origine, Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak portent chacun leur lot de terribles secrets, et s’engagent dans des amours interdites qui mettent en danger le fragile équilibre de l’Académie.
Et si la menace principale ne venait pas des redoutables Spectres, avec leur puissance de feu colossale, mais plutôt des cadets eux-mêmes ? La nouvelle série événement de Kass Morgan, auteure de la saga best-seller Les 100.









Chronique : Après Les 100, une très bonne série Young Adult, Kass Morgan revient avec Light Years !

Lorsqu'un écrivain a publié une série aussi connue et aussi appréciée, cela doit être très difficile de se lancer dans une nouvelle saga, de sortir de cet univers et d'en créer un autre. J'attendais beaucoup de Light Years : j'ai aimé certains aspects de ma lecture et j'ai été déçue par d'autres. Pourquoi ?

Parfois le défaut d'un premier tome est qu'il se révèle trop introductif, l'univers est bien développé mais pas forcément la personnalité des personnages (ou alors c'est l'inverse). A contrario pour Light Years  tout est trop rapide, tout est développé en surface sans que cela soit approfondi. J'ai eu l'impression que l'auteure voulait tout expliquer, tout dire et presque se débarrasser de certaines informations pour passer au cœur du sujet.

Si le lecteur pouvait penser que le coeur du sujet était concentrée sur l'Académie et la menace des Spectres, tel n'est pas vraiment le cas dans Light Years. En effet très rapidement la romance prend le pas sur tout le reste

Après il s'agit du premier tome donc j'espère que la suite sera plus équilibrée au niveau de l'histoire, des relations entre les personnages. Que les explications, les développements soient plus approfondis et que les personnages ne soient pas seulement perçus au travers de leur histoire de cœur.
Je tiens qu'en même à souligner que ce livre est un vrai page turner, ainsi ce défaut de rapidité apporte tout de même une qualité : ce tome se lit d'une seule traite ! Ainsi même si j'ai été déçue par les éléments susmentionnés, je lirai avec plaisir le tome 2 !

En définitive, je vais donc attendre le deuxième tome pour fixer définitivement mon avis, cette saga a du potentiel et j'espère qu'il va pleinement se révéler par la suite !


vendredi 19 octobre 2018

La Tête sous l'eau - Olivier Adam


Lu en : V.F.
Résumé : Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte.
Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur son visage. Les mots avaient du mal à sortir. Il a fini par balbutier : « On l’a retrouvée. Merde alors. On l’a retrouvée. C’en est fini de ce cauchemar. »
Il se trompait. Ma soeur serait bientôt de retour mais nous n’en avions pas terminé.












Chronique : J'aime beaucoup la plume d'Olivier Adam et j'étais donc heureuse d'apprendre son arrivée dans la Collection R avec La Tête sous l'eau !

En vous lançant dans ce livre il faut que vous sachiez que d'une part ce livre s'adresse à un lectorat adolescent et d'autre part qu'il ne s'agit pas d'un thriller. À partir de ces deux postulats vous pouvez entrer dans ce livre...

J'ai aimé ce livre notamment grâce à la plume d'Olivier Adam, à sa faculté à s'imprégner de la période de l'adolescence, à entrer dans la tête de ses protagonistes, à nous intégrer dans une histoire émouvante où on se pose de nombreuses questions.

Lorsque je souligne que ce n'est pas un thriller c'est notamment parce que le lecteur risque sinon d'être déçu par le dénouement. C'est pour moi le côté mitigé de ce livre, j'aurais aimé une fin plus percutante, une fin dans la lignée des romans de Cat Clarke qui est la reine des dénouements dans le genre YA (lisez Revanche !).

Ainsi ce roman est plus concentré sur la thématique de l'adolescence avec en toile de fond le mystère et les secrets autour de la disparition et du retour de Léa. Si on peut suivre de temps en temps son point de vue, le véritable narrateur est son frère.

En définitive, un bon roman Young Adult qui, malgré une fin décevante, se révèle très intéressant et touchant à lire.