jeudi 25 août 2016

The Girls - Emma Cline

Lu en : V.F.
Traduction : Jean Esch
Résumé : Le Nord de la Californie, à l’époque tourmentée de la fin des années 1960. Evie Boyd a quatorze ans, elle vit seule avec sa mère, que son père vient de quitter. Fille unique et mal dans sa peau, elle n’a que Connie, son amie d’enfance. Mais les deux amies se disputent dès le début de l’été qui précède le départ en pension d’Evie. Un après-midi, elle aperçoit dans le parc où elle est venue traîner, un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l’atmosphère d’abandon qui les entoure la fascinent. Très vite, Evie tombe sous la coupe de Suzanne, l’aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d’une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais aux yeux d’Evie, il est exotique, excitant, électrique, et elle veut à tout prix s’y faire accepter. Tandis qu’elle passe de moins en moins de temps chez sa mère, et tandis que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche à grands pas d’une violence impensable, et de ce moment dans la vie d’une adolescente où tout peut basculer.

Je remercie l'agence Anne et Arnaud ainsi que les éditions de la TableRonde pour cette lecture !


French Touch : This novel explains how you can be manipulated when you are a teenager. The story is really interesting, dark and sick...



Chronique : Ce roman a déjà fait beaucoup parler de lui Outre-Atlantique et il fera beaucoup parler de lui pour cette rentrée littéraire : The Girls d'Emma Cline nous raconte une vision fictionnelle de la secte Manson mais il va bien au-delà en s'attachant à la thématique de l'adolescence.

Si vous pensez trouver entre ces pages des moments sanguinolents, violents au sens physique, ce n'est pas le bon livre que vous tenez entre vos mains. The Girls est un roman psychologiquement très fort, malsain et sombre mais Emma Cline n'a pas choisi de tomber dans la facilité, elle ne cherche pas à décrire les terribles meurtres qui ont rendu célèbre cette communauté... Bien au contraire : les noms sont modifiés, les faits sont changés pour se concentrer sur une jeune adolescente : Evie.

C'est ainsi que pour moi The Girls est plus un roman d'apprentissage qu'autre chose : il nous conte comment une adolescente qui manque d'amour parental va être amenée à chercher cet amour ailleurs. Un amour en échange de sa dévotion : un être qui peut être complètement et facilement manipulé car il n'a aucun repaire. C'est ainsi que Suzanne, une des filles les plus importantes dans la communauté sectaire, va réussir à façonner l'esprit et même le corps de l'adolescente. 

Ce qui est très intéressant dans ce livre c'est le fait de connaître Evie des années plus tard en tant qu'adulte et de voir comment elle perçoit son propre passé. On alterne ainsi le présent et le passé en démontrant que ce livre se veut plus universel qu'on ne le pense, que n'importe quelle secte aurait pu faire l'affaire, que le véritable sujet de ce livre est l'influence, la manipulation et l'adolescence. C'est très impressionnant de voir comment on peut réussir à faire croire certaines croyances à autant de personnes, comment on réussit à faire faire des actes à un ensemble d'êtres sans qu'il y ait aucune forme de révolte au point que les adeptes deviennent plus violent que l'instigateur. Malheureusement, la secte Manson n'a pas été la pire de l'Histoire et c'est d'autant plus effrayant...

En définitive, un premier roman qui est à la fois terrifiant et fascinant, âmes sensibles s'abstenir !


16 commentaires:

  1. plusieurs billets très positifs sur ce roman aujourd'hui, j'ai très très envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  2. Je l'achète today, c'est O-BLI-GE !

    RépondreSupprimer
  3. Celui-ci aussi, je sens qu'il va se trouver une place dans ma bibliothèque !

    RépondreSupprimer
  4. Sur le même thème, j'ai lu celui de Simon Liberati. Définitivement cet auteur et moi on n'est pas fait pour s'entendre ^^

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré ! Un premier roman saisissant, j'en parle demain ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Ce livre a l'air assez intéressant, je ne connaissais pas du tout la secte Manson.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connais pas du tout cette secte et honnêtement je suis vraiment curieuse de découvrir ce roman qui semble pour le moins déroutant et très prenant.

    RépondreSupprimer
  8. J'eusse aimé être une âme sensible mais je ne le suis pas, alors, je prends mon bic et je note ! ;-))

    RépondreSupprimer
  9. Enormément de critiques positives ! J'espère que je le trouverai à la médiathèque.

    RépondreSupprimer
  10. Je viens de le terminer. Je suis en phase avec toi, nous sommes davantage dans la faiblesse de l'adolescence que dans le voyeurisme de la secte. Je trouve dommage que les parties où l'on retrouve Evie adulte soit si courte.
    C'est un très bon premier roman mais la communication autour de ce livre m'avait fait espérer quelque chose de plus fort.

    RépondreSupprimer
  11. Oww j'adore ce genre de lecture ! Je note merci :)

    RépondreSupprimer
  12. Ce roman a été un immense coup de cœur pour moi, loin du voyeurisme sans intérêt c'est un formidable portrait d'adolescente(s).

    RépondreSupprimer