mercredi 31 août 2016

Les règles d'usage - Joyce Maynard

Chronique de : Scarlett
Traduction : Isabelle D. Philippe
Sortie 1/09/2016
Résumé : Wendy, treize ans, vit à Brooklyn. Le 11 septembre 2001, son monde est complètement chamboulé : sa mère part travailler et ne revient pas. L’espoir s’amenuise jour après jour et, à mesure que les affichettes DISPARUE se décollent, fait place à la sidération. Le lecteur suit la lente et terrible prise de conscience de Wendy et de sa famille, ainsi que leurs tentatives pour continuer à vivre. Le chemin de la jeune fille la mène bientôt en Californie chez son père biologique qu’elle connaît à peine – et idéalise. Son beau-père et son petit frère la laissent partir le coeur lourd, mais avec l’espoir que cette expérience lui sera salutaire. Assaillie par les souvenirs, Wendy est tiraillée entre cette vie inédite et son foyer new-yorkais qui lui manque. Elle délaisse les bancs de son nouveau collège et, chaque matin, part à la découverte de ce qui l’entoure, faisant d’étonnantes rencontres : une adolescente tout juste devenue mère, un libraire clairvoyant et son fils autiste, un jeune à la marge qui recherche son grand frère à travers tout le pays. Wendy lit beaucoup, découvre Le Journal d’Anne Frank et Frankie Addams, apprend à connaître son père, se lie d’amitié avec sa belle-mère éleveuse de cactus, comprend peu à peu le couple que formaient ses parents – et les raisons de leur séparation. Ces semaines californiennes la prépareront-elles à aborder la nouvelle étape de sa vie ? Retournera-t-elle à Brooklyn auprès de ceux qui l’ont vue grandir ?

Je remercie l'agence Anne et Arnaud ainsi que les éditions Philippe Rey pour cette lecture !



Chronique :
« La vie était beaucoup plus simple avant, hein ? dit Amelia. Tout est devenu trop compliqué.

Elle a probablement été toujours compliquée, répliqua Wendy. On ne le savait pas, c’est tout. »



De Joyce Maynard, j’avais lu et tellement aimé » les filles de l’ouragan » et puis Grybouille lui avait adoré « Baby love » et voici que Léa me propose la chronique de son dernier roman « les règles d’usage » super me suis-je dit… et la magie a de nouveau opéré , merci Léa de m’avoir permis cette lecture.


L’auteure nous conte l’histoire de Wendy vivant à New York auprès de sa mère Janet, de son beau-père Josh et de son petit frère Louie. Wendy est une ado comme les autres qui se dispute parfois avec sa mère et qui rêve de partir en Californie retrouver son père. Et puis, le 11 septembre, les tours, et Janet qui travaille dans une des Twin Towers ne revient pas. Commence alors un parcours initiatique et douloureux pour Wendy qui décide de partir rejoindre son père. 


C’est donc avant tout l’histoire et le cheminement de Wendy que l’on suit durant ce roman. Wendy qui est cette jeune adolescente qui va vivre toutes les étapes de la perte, de l’espoir à l’abattement, de l’engourdissement au chagrin et à la fuite aussi quand elle choisit de partir en Californie. Elle y fera des rencontres très belles et enrichissantes et fera l’apprentissage du manque, de l’après et passera de ses treize jeunes années insouciantes à ses quatorze ans emplis de tristesse mais aussi d’amour et d’espoir.

On croise des personnages très attachants,

Janet tout d’abord la maman, amoureuse de la danse et débordante de joie de vivre,

Josh le beau-père de Wendy, musicien et grand amateur de Jazz, si amoureux de Janet et attentionné auprès de ses enfants.


Il y a Louie aussi  p’tit lou , le petit frère de Wendy qui envoie des rayons d’énergie avec ses bras pour se faire remarquer d’un magicien et qui imagine que la magie peut faire revenir sa maman.

Et puis tous ces personnes que Wendy va rencontrer et apprendre à aimer durant son séjour californien, Garret son père,  irresponsable et quelque peu égoïste mais aussi touchant. Carolyn l’amie de Garret qui cultive les cactus avec beaucoup d’amour parce qu’ils ont malgré leurs épines besoin de douceur .Il y aura aussi cette rencontre avec Todd l’adolescent skateur qui parcourt le pays à la recherche de son frère ainé et qui lui donnera son premier baiser et Alan libraire qui lui fera découvrir de merveilleux livres et Tim son fils autiste qui la surnomme Picabo Street du nom d’une skieuse américaine (petit secret dévoilé : je sais que Léa aurait pu s’appeler Picabo qui signifie eau étincelante. Joli hasard et clin d’œil!)


Joyce Maynard nous raconte avec toujours autant de justesse et délicatesse l’histoire de la vie, des relations familiales, de l’apprentissage de l’absence, des rêves d’adolescent qu’il faut garder et de ceux qu’on est obligé de lâcher. C’est un roman précieux parce qu’il ressemble dans le fond à tout ce que chacun d’entre nous a pu ou pourra vivre un jour et que la forme est agréable, fluide et même parfois humoristique.


Merci Madame Maynard pour votre talent , pour le plaisir de vous lire, pour avoir parlé de la musique qu’affectionne Josh, de la danse qu’aimait tant Janet, du dessin et de la peinture chers à Garret, des cactus de Carolyn et des merveilleux livres d’Alan et enfin de la lumière qui ressort de tous ces destins croisés.



« Je croyais que la magie existait, dit-il. Je croyais que, si on croyait assez fort à quelque chose, cette chose pouvait se réaliser. En un sens, c’est vrai Louie. Mais pas comme tu te l’imagines. On ne retrouve pas les choses telles qu’elles étaient. Mais si tu crois que ça va s’arranger un jour, ça s’arrangera. Si tu as foi dans l’amour, il est toujours là. »



14 commentaires:

  1. Ce roman a l'air vraiment bien, tu me donnes très envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
  2. Je le lis actuellement et j'aime beaucoup ! Je reviendrai sur ton article mais je comprends le coup de coeur ;)

    RépondreSupprimer
  3. j'attends de le lire avec impatience, j'aime beaucoup Joyce Maynard !!

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai jamais rien lu de Joyce Maynard, il faudrait pourtant !

    RépondreSupprimer
  5. Ohlala il a l'air vraiment bien ce livre !

    RépondreSupprimer
  6. Coucou, je ne connaissais pas du tout ce livre, je l'ajoute à ma WL du coup car moi qui adore NY il me tente beaucoup. Merci pour la découverte. Bises

    RépondreSupprimer
  7. C'est malin ! J'ai envie de lire ce roman maintenant ! Et je suis presque sûre que ma librairie ne l'aura pas !

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai lu qu'Un long weekend de cette auteure, mais je me laisserais bien tenter par un autre de ses livres, je me note celui-ci :)

    RépondreSupprimer
  9. Le résumé est super et ta chronique me donne très envie de me lancer dans cette lecture ! J'ai vraiment très hâte de découvrir ce bouquin !

    RépondreSupprimer
  10. Ce roman a l'air bien mais le côté jeune du personnage principal me retient de l'ajouter à ma liste d'envie. Par contre Joyce Maynard est une auteur que j'aimerais beaucoup découvrir.

    RépondreSupprimer
  11. Ouuh je crois bien que celui-ci ne va pas faire long feu dans ma wl :)

    RépondreSupprimer