mercredi 28 septembre 2016

Monsieur le Commandant - Romain Slocombe
















Monsieur le commandant
de Romain Slocombe
Éditions Pocket

1942. Parmi la multitude de dénonciations anonymes, cette lettre-ci, du moins, est signée : Paul-Jean Husson.
Fleuron de l’Académie française, pétainiste et antisémite convaincu, ce très respectable notable des lettres s’apprête à sacrifier plus que sa vie : son plus grand amour.
Elle est allemande, blonde, radieuse… et l’épouse de son fils. Une impossible passion, née de l’Exode sous le soleil normand, et que l’ignominie, la frustration, le dégoût de soi menacent de livrer aux bourreaux, d’un seul trait de plume.
« Monsieur le Commandant… »

Romain Slocombe
Né en 1953, Romain Slocombe est l’auteur d’une quinzaine de romans, dont Monsieur le Commandant, un des plus grands succès de la rentrée littéraire 2011, sélectionné pour le Goncourt et le Goncourt des lycéens, traduit déjà en quatre langues et qui a remporté de nombreux prix. Ses derniers livres explorent des domaines tels que la prostitution enfantine (Lolita complex), les relations entre le crime et l’art (Sexy New York), la Shoah en Europe de l’Est (Shanghai connexion), ainsi que les pulsions destructrices et le consumérisme sauvage d’un Occident à la dérive. Romain Slocombe a été adapté à la télévision dans le cadre de la série « Suite Noire » (France 2) pour son roman Envoyez la fracture !

(Source les éditions Pocket)

Grybouille

Ce livre m’a retourné, je n’ai pas pu m’empêcher de rechercher de qui l’auteur parlait,  puisque le vrai nom du personnage principal a été anonymisé…
Les années d’occupation ont été noires. Face aux privations, à l’exemple de cette nation devenue forte et omniprésente certains ont plongé dans la collaboration.
Le personnage principal, Paul-Jean Husson (nom d’emprunt) n’aura pas ces excuses. Il fait partie des personnes protégées et d’une élite qui peut se prévaloir de traiter quasiment d’égale à égale avec l’occupant…

Grand sorcier français de l’écriture,  Romain Slocombe nous donne à réfléchir sur notre histoire. Les choix que nous sommes amenés à faire, les liens familiaux, les événements qui nous construisent, notre responsabilité, la morale… Encore un coup de maitre à redécouvrir, cession de rattrapage, c’est par ici que cela se passe…

L’histoire,

La France voit la montée des mirages du national socialisme en Allemagne et ne va pas tarder à subir la loi du plus fort.

Dans la région du Vexin à Andigny, vit la famille Husson dans une belle villa nommée « Néméssis ».
Le père est académicien Paul-Jean, Officier pendant la grande guerre, blessé, c’est un antisémite et antibolchevique convaincu de plus il voit arriver Pétain aux pouvoirs avec plaisir.
Le reste de la famille, la mère Margueritte, Olivier le fils, Jeanne la fille, Ilse la belle fille et Hermione la fille d’Olivier et Ilse.

Un événement tragique va précipiter les événements et transformer les relations dans cette famille bourgeoise. La peur, la douleur, la bêtise, la méchanceté, la passion, un cocktail explosif qui guidera des actes terribles…

« On ne gagne pas d’un seul coup la lumière. On l’atteint par le chemin de l’obscurité.»

Les personnages,

Paul-Jean, quelqu’un comme lui, suffisant, imbu de lui-même, ne peut avoir tord…
Margueritte, femme d’intérieur, trompée
Olivier, va au bout de ses engagements
Jeanne, la fille chérie
Ilse, allemande devenue française avant le début de la guerre par mariage, mère, femme impliquée
Hermione, la petite fille qui « Oh, le joli petit nez bien droit… »
Les gents connus, les salopards, les attentistes…

Le style,

Romain Slocombe me ravit de livre en livre, s’attaquant à des thèmes très différents et avec une facilité que me laisse sans voix.
C’est un auteur que le p’tit Duc conseille.
En y pensant, la question n’est pas : « Est-ce que le prochain sera à la hauteur ? » Mais plutôt, « Le prochain, il sort quand ? »

Bien sur ce type de livre est une grande claque qui nous amène à réfléchir.
Qui sommes-nous ? Quel camp aurions-nous choisi ? Qu’aurions-nous fait ?


Du Grybouille,
Une époque où les policiers de la police allemande parlaient français…
Et flatter un frustré cela deviendra un taré !
Voilà c’est tout et pourtant c’est Tout…

@ Bientôt,



20 commentaires:

  1. Je prends note, il pourrait vraiment bien me plaire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HouHOU, il va te plaire, il est bouleversant... @Bientôt, Grybouille.

      Supprimer
  2. Ta chronique est vraiment très intéressante et bien rédigée, pour ma part je regrette de ne pas accrocher à l'écriture de l'auteur étant donné que c'est un thème qui m'intéresse particulièrement mais je garde le livre de côté pour plus tard sait-on jamais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HouHOU, ne jamais dire jamais :) En ton temps et à ton rythme, mais tu y viendras... @ Bientôt, Grybouille.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. HouHOU, alors fonce :) @Bientôt, Grybouille.

      Supprimer
  4. Je l'avais lu à sa sortie : pour une fois que je suis en avance sur Grybouille ! :-)C'est un roman qui marque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HouHOU, tu dois être en avance sur d'autres lectures, je te fais confiance :) Et oui il marque...une époque terrible, en espérant que l'histoire ne bégaye pas... @Bientôt, Grybouille.

      Supprimer
  5. Ok, c'est noté !! Un roman pareil, on ne passe pas à côté !

    Le Slocombe que j'ai, c'est "le secret d'Igor..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HouHOU, ...Koliazine, un de plus, tu vois tu as déjà un pied chez Roman :) @Bientôt, Grybouille.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. HouHOU, merci pour lui, les deux romans, que j'ai chroniqués, sont intimement imbriqués, l'époque, les événements, certains personnages. Il faut les lire, @Bientôt, Grybouille.

      Supprimer
  7. Réponses
    1. HouHOU, en avant l'Univers de Roman t'attend, @Bientôt, Grybouille.

      Supprimer
  8. "Qui sommes-nous ? Quel camp aurions-nous choisi ? Qu’aurions-nous fait?" - j'imagine toutes les questions qu'on se seraient posées...
    Un autre super roman! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HouHOU, oui, c'est tout à fait cela,tout parait simple au fond de son canapé... Se vendre pour protéger les siens ? Rester droit dans ses bottes, en mettant en danger ceux qui dépendent de vous ? Horrible tyrannie de cette "sale" période ! Merci pour ton commentaire, @ Bientôt, Grybouille.

      Supprimer
  9. Réponses
    1. HouHOU, une lecture qui bouleverse par la "froideur" du raisonnement du personnage principal.. . @ Bientôt, Grybouille.

      Supprimer
  10. J'ai très envie de découvrir cet auteur, par ce titre particulièrement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HouHOU, bon bah Yapuka :) Il ne faudra pas oublier les autres romans que nous a livrés M Slocombe... Car c'est un auteur à multiples facettes. @ Bientôt, Grybouille.

      Supprimer