mercredi 17 juin 2020

Sept mensonges - Elizabeth Kay

Traduction : Axelle Demoulin et Nicolas Ancion
Résumé : Jane et Marnie sont inséparables depuis l’enfance. Et si Jane avait été honnête depuis le début – si elle n’avait pas menti cette toute première fois –, alors peut-être que les choses auraient pu tourner autrement. Peut-être que le mari de sa meilleure amie serait encore en vie.
Le temps est venu pour Jane de dire la vérité, enfin… sa vérité. Tandis qu’elle se confie et décortique les sept mensonges qu’elle a racontés à Marnie, chacun plus terrible que le précédent, elle révèle les couches de noirceur qui ont infiltré leur amitié et les secrets toxiques qui remuent sous la surface. Mais une vérité peut toujours en cacher une autre…







Chronique : Voilà un premier thriller prometteur offert par Elizabeth Kay !
 
Tout d'abord je tiens à saluer le travail de l'éditeur qui a su apporter une véritable originalité au format du livre via ces 7 onglets qui marquent les 7 mensonges de Jane envers son amie Marnie. Je trouve que c'est une excellente idée qui capte tout de suite l'attention du lecteur.

En terminant ce livre j'ai eu l'impression d'avoir lu un roman entre le roman noir et le thriller, à l'image de Chanson douce de Leïla Slimani où la limite entre les deux genres littéraires n'est pas vraiment déterminée, où l'aspect psychologique et même social du livre prend parfois le pas sur l'intrigue en elle-même. 

Je n'ai pas vraiment été scotchée à ma lecture pour en connaître le dénouement car j'ai assez vite deviné de quoi il en retournait (et je ne suis pas sûre que l'intérêt du livre repose sur l'attente d'un rebondissement très inattendu). Tout repose plutôt sur cette atmosphère, cette tension qui monte et qui semble inéluctable. Sur cette amitié qui devient progressivement malsaine.

Ce que j'ai personnellement préféré dans ce roman repose sur l'émotion suscitée par le destin de Jane qui va perdre son mari trop tôt et qui va devenir très dépendante de son amitié avec Marnie. Si je n'ai pas réussi à apprécier ces deux personnages principaux, il est indéniable que leur amitié est fascinante et que tout repose sur cette dépendance mutuelle qui est parfois menacée par des êtres extérieurs.

En définitive, si je n'ai pas trouvé que ce livre était un page turner efficace, j'ai vraiment apprécié la profondeur psychologique des personnages, le travail de la romancière pour rendre cette amitié aussi unique et j'ai adoré le travail sur le format du livre qui apporte un véritable plus à la lecture.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire