mercredi 23 mai 2018

Hunter - Roy Braverman

Lu en : V.F.
Résumé :  Plus personne ne s’arrête à Pilgrim’s Rest. Une vallée perdue dans les Appalaches. Un patelin isolé depuis des jours par le blizzard. Un motel racheté par le shérif et son frère simplet. Un bowling fermé depuis longtemps. Et l’obsédant souvenir d’une tragédie sans nom : cinq hommes sauvagement exécutés et leurs femmes à jamais disparues. Et voilà que Hunter, le demi-sang indien condamné pour ces crimes, s’évade du couloir de la mort et revient dans la vallée. Pour achever son oeuvre ? Après douze ans de haine et de chagrin, un homme se réjouit pourtant de revenir à Pilgrim’s Rest. Freeman a compris le petit jeu de Hunter et va lui mettre la main dessus. Et lui faire enfin avouer, par tous les moyens, où il a caché le corps de Louise, sa fille, une des cinq disparues. Pilgrim’s Rest sera peut-être le terminus de sa vengeance, mais ce que Freeman ignore encore, au volant de sa Camaro rouge qui remonte Murder Drive, c’est qu’il n’est pas le seul à vouloir se venger. Et que la vérité va se révéler plus cruelle et plus perverse encore. Car dans la tempête qui se déchaîne et présage du retour de la terreur, un serial killer peut en cacher un autre. Ou deux.



Chronique : J'étais impatiente de découvrir Hunter, le nouveau roman de l'auteur de Yeruldelgger, une association très prometteuse entre l'excellente collection Thriller d'Hugo et le grand romancier Patrick Manoukian/Ian Manook/Roy Braverman.

Tout le long de ma lecture j'ai alterné entre deux sentiments : j'ai été happée par ce page turner, ce livre extrêmement addictif mais j'ai aussi été sceptique par certains rebondissements. D'un côté j'ai adoré suivre cette histoire et d'un autre j'ai été perplexe par certains choix, par certaines révélations.

Tout d'abord, il faut souligner que tous les romans de la collection Thriller chez Hugo ont cette force indéniable : ce sont des romans extrêmement prenants et visuels. Ce sont des livres qui se lisent d'une seule traite et on imagine très bien l'adaptation audiovisuelle qui pourrait en ressortir. Là encore nous sommes en présence d'un livre addictif, l'auteur sait parfaitement comment attraper le lecteur pour ne plus le lâcher. 

Après certains points ont empêché le coup de cœur et je vous explique tout de suite pourquoi. J'ai trouvé dommage que l'auteur désigne assez rapidement les coupables, l'intrigue ne repose donc plus tellement sur "qui est le coupable" mais plutôt sur "qui va s'en sortir", de plus j'ai assez vite deviné où tout cela allait nous mener. Ensuite j'ai trouvé que le final manquait légèrement de vraisemblance, je n'ai pas toujours cru à cette intrigue en fait.

Malgré ces petits bémols, je tiens à souligner encore une fois que ce thriller est fascinant et que l'auteur nous plonge au cœur des Appalaches avec beaucoup de talent. J'ai adoré le cadre spatial de l'intrigue et j'ai trouvé que l'auteur arrivait à le décrire aussi bien qu'un auteur Américain.

En définitive, j'ai passé un bon moment de lecture et j'ai très envie de découvrir la suite de cette série de thrillers!


1 commentaire:

  1. Certains rebondissements t'ont laissé sceptique ? Je passe mon tour.

    RépondreSupprimer