mercredi 27 janvier 2021

Memory - Arnaud Delalande

Résumé : Au cœur de Memory, une clinique spécialisée perdue dans la montagne et la forêt, un patient est retrouvé pendu. Un suicide qui a tout l’air d’un meurtre déguisé : huit personnes ont assisté à la scène. Un homme mort. Huit témoins. Un huis clos. La combinaison parfaite pour une enquête vite résolue… C’est sans compter sur l’amnésie bien particulière dont souffrent les résidents : leur mémoire n’excède pas six minutes. Ils ont vu, mais ils ne se souviennent pas.
En plein deuil de son père adoptif, Jeanne Ricœur, jeune inspectrice de police, hérite de cette affaire impossible. Elle découvre une communauté à part, celle d’étranges victimes de la vie à la mémoire brisée, au quotidien hanté de post-it et de mémos. Tandis qu’elle essaie désespérément de reconstituer le puzzle du drame, ses propres démons refont surface…
Mais bientôt, on la menace.
Qui veut l’assassiner, et pourquoi ? 

 

 

 

Chronique : Parfois le rendez-vous est manqué entre un livre et son lecteur, ce fût le cas pour Memory et moi...

Je deviens de plus en plus difficile en matière de polar et plus particulièrement en matière de roman policier avec une enquête "classique". Il y a deux points que je ne supporte pas en général : lorsque je devine très rapidement la fin ou alors lorsque je trouve l'explication finale trop absurde pour être crédible.

Avec Memory je suis restée sur la touche pour de multiples raisons. Tout d'abord j'ai trouvé le rythme trop lent ou en tout cas inefficace. On a pourtant tous les ingrédients pour que la lecture soit rapide et efficiente mais je n'ai jamais réussi à entrer véritablement dans l'enquête au point d'avoir envie de faire défiler les pages (ce qui est particulièrement important en matière de thriller policier).

Au-delà du fait que ce livre n'est pas addictif, j'ai aussi trouvé que l'enquête manquait de souffle. Je suis plus réceptive aux intrigues avec un tueur en série ou une intrigue personnelle compliquée, je suis moins captivée lorsqu'il s'agit de complots et machinations à un échelle plus grande. J'ai eu ainsi beaucoup de mal à croire à cette histoire, aux rebondissements et à l'explication finale. Autre point/bémol à souligner : je n'ai pas du tout accroché aux personnages.

En réalité c'est un texte qui n'a pas su me convaincre, qui est "tiède" à mon sens. Je n'ai pas retrouvé ici ce que j'aime dans les polars en général même si le début était prometteur.

En définitive, cette lecture a malheureusement été une déception mais j'ai pu lire des avis positifs à son sujet donc je vous invite à le découvrir si la quatrième de couverture vous donne envie !

 


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire