mercredi 20 juin 2018

Le Vent de la plaine - Alan Le May

Lu en : V.F.
Traduction : Fabienne Duvigneau
Résumé : Alan Le May, l’auteur de La Prisonnière du désert, raconte dans ce western puissant et violent l’histoire des Zachary, une famille de ranchers du Texas. En 1874, alors que les habitants de la région et les Indiens s’affrontent pour les terres, un vieil ennemi des Zachary répand la rumeur selon laquelle leur fille ne serait pas leur enfant biologique mais une Kiowa volée à sa tribu. Bientôt, les Zachary sont rejetés par leur propre communauté et doivent se préparer à une âpre bataille contre les Kiowas, venus réclamer leur enfant… Grâce à sa connaissance de la culture indienne, l’auteur nous immerge dans une situation extrême tout en évitant les clichés.
Un roman noir et haletant, porté à l’écran en 1960 par John Huston et dans lequel Burt Lancaster et Audrey Hepburn incarnent Ben et Rachel Zachary. La mise en scène remarquable et les thèmes abordés – la famille, le racisme, l’intolérance – ont fait de ce western un film très apprécié.



Chronique : La nouvelle parution de la collection Western d'Actes Sud met en lumière un grand écrivain du genre : Alan Le May.

J'avais lu et adoré La Prisonnière du désert et il en fût de même avec cet autre roman. Bien entendu nous connaissons pour la plupart des grands films dans le genre western mais la collection L'Ouest, le vrai redonne ses lettres de noblesse aux livres qui en sont à l'origine. 

Le Vent de la plaine est un roman sublime, un roman d'aventure fabuleux qui met en lumière un personnage féminin fort et intrépide. Si Alan Le May décide d'installer son intrigue dans un cadre spatial assez restreint, les paysages sont sublimés par une écriture d'une grande beauté : le nature writing se mêle aux moments d'action avec maestria.

La force de ce roman repose sur cette tension constante liée à la certitude d'une confrontation à venir entre les Zachary et les Indiens. Cette confrontation étant subséquente au secret inhérent à la naissance de Rachel.

Rachel est une héroïne comme je les aime : courageuse, sincère et avec une volonté incroyable. Confrontée à des moments difficiles voire violents, ce personnage va faire preuve d'un sang froid qui suscite indéniablement l'admiration et le respect.

Alan Le May nous entraîne au cœur d'une région sauvage où la nature est reine, au cœur d'une intrigue palpitante et nous amène à faire la connaissance de protagonistes charismatiques et émouvants.

En définitive, Le Vent de la plaine est un très beau western que je recommande pour les lecteurs en quête d'aventure au sein des grands espaces américains.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire