vendredi 18 septembre 2020

Fille - Camille Laurens


Résumé : FILLE, nom féminin
1. Personne de sexe féminin considérée par rapport à son père, à sa mère.
2. Enfant de sexe féminin.
3. (Vieilli.) Femme non mariée.
4. Prostituée.
Laurence Barraqué grandit avec sa sœur dans les années 1960 à Rouen. «Vous avez des enfants? demande-t-on à son père. – Non, j’ai deux filles», répond-il. Naître garçon aurait sans doute facilité les choses. Un garçon, c’est toujours mieux qu’une garce. Puis Laurence devient mère dans les années 1990. Être une fille, avoir une fille : comment faire? Que transmettre?
L’écriture de Camille Laurens atteint ici une maîtrise exceptionnelle qui restitue les mouvements intimes au sein des mutations sociales et met en lumière l’importance des mots dans la construction d’une vie. 
 
 
 

Chronique : Fille de Camille Laurens est pour le moment ma meilleure lecture de la rentrée littéraire en littérature française, c'est un titre percutant, qui sonne juste et terriblement vrai...

Une fille. Qu'est-ce qu'une fille ? Qu'est-ce qu'être une fille dans les années 60 et à présent ? Pour moi ce livre est un peu la version française de Kim Jiyoung, née en 1982; au travers de la vie personnelle d'une femme française c'est au final l'histoire universelle des femmes qui nous est contée. Camille Laurens dépeint la vie, les sentiments, les interrogations d'une fille, d'une femme, d'une mère dans une société en évolution constante notamment en ce qui concerne sa vision de ce que l'on nomme encore malheureusement parfois le "sexe faible".

Nous sommes en 2020 et le chemin est encore long, l'égalité n'est pas encore pleinement atteinte comme le démontre les combats encore à mener, comme le souligne notre sentiment d'insécurité, d'incertitude que nous ressentons encore et toujours malgré toutes les avancées qui ont déjà eu lieu.

Ici tout commence dans les années 60 et l'inégalité est encore plus visible, encore plus palpable et révoltante. En lisant ce livre j'ai eu l'impression de prendre encore plus conscience de ce qui n'allait pas à l'époque et de ce qui ne va toujours pas aujourd'hui, cela m'a amené à me rappeler des propres souvenirs de ma vie.

J'ai ainsi trouvé ce livre assez fascinant parce qu'il amène le lecteur à réfléchir sur sa propre vie, à réellement se questionner sur la société et sur son existence. J'ai été absolument révoltée par certains éléments de l'histoire, par certaines pensées des personnages, par le fait que cela se déroulait il y a si peu de temps, que c'était hier et au final que ce qu'on a réussi à acquérir aujourd'hui pourrait être repris demain... C'est une lecture dont on ressort troublé, avec une certaine colère, une colère saine mais une colère tout de même et même temps de l'espoir...

En définitive, Fille est un texte très fort, qui frappe par sa sincérité et qui nous amène à réfléchir sur nous, sur la société et le chemin encore à parcourir pour l'égalité...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire